accueilARTICLESWEBZINE

LIVE REPORT : NCT Dream enflamme le Zénith de Paris

Jeudi 30 mars 2023. 

Il est à peine 18h que la file d’attente fait déjà le tour du parc de la Villette. Des centaines de fans, habillés en vert pour la plupart, font la queue pour rentrer dans le Zénith de Paris. La salle mythique s’apprête à accueillir un des groupes les plus populaires du monde de la Kpop.

On entend de la musique, quelques freebies qui sont encore distribués, des bannières fièrement affichées dans les mains des fans. Tout le monde se dirige avec hâte vers l’entrée. Dans la salle, une playlist est jouée afin de chauffer une salle surexcitée par la venue des sept jeunes hommes à Paris. 

Les fans ont eu le temps de se préparer à la venue du groupe depuis l’annonce du concert.

NCT DREAM

On ne présente plus vraiment NCT Dream, cette sous-unité de NCT composée de Mark, Haechan, Jaemin, Jeno, Renjun, Chenle et Jisung. Après leurs débuts en 2016, le groupe n’a cessé de gagner en popularité, d’abord en Corée du Sud, avant de se propager à l’international. 

C’est leur première venue en France, mais pas en Europe, puisque les sept membres s’étaient déjà produits l’année dernière au Kpop Flex à Francfort. Mais il s’agit de la première venue du groupe à Paris. Mark est pourtant un habitué de la scène parisienne, étant déjà venu avec NCT 127, comme Haechan, mais aussi avec Super M, le groupe d’ “avengers” masculin de la SM Entertainment. 

Le temps passe lentement et rapidement en même temps au sein du Zénith. On se trouve dans une bulle de confort pour les fans de Kpop, comme dans un moment hors du temps. Au fur et à mesure que l’heure avance, l’excitation gagne un peu plus la salle. Les lumières s’éteignent : il est temps !

LE CONCERT COMMENCE

Le concert commence avec des vidéos. Les sept membres parlent de leurs rêves (un clin d’œil au nom du groupe, “dream”) et proposent au public de leur faire part de ceux-ci. Chaque membre apparaît un par un sur scène sous les cris d’une foule ravie de voir enfin ces idols talentueux jouer pendant plus de deux heures sur la scène du Zénith de Paris.

Après cette introduction, NCT Dream performe “Glitch Mode”, une de leurs title track les plus récentes, sortie il y’a pile un an, le 28 mars 2022. Immédiatement après la fin de “Countdown (1,2,3)”, ils disparaissent de scène pour un premier changement de tenue alors que “Stronger” est jouée en fond sonore. Lors du premier refrain, les membres reviennent sur scène pour terminer la chanson en live. 

SALUTATIONS

C’est désormais le moment des salutations, un rite de passage indispensable lors des concerts de Kpop. Les idols parlent une à une pour se présenter et annoncer la couleur pour le restant de la soirée. 

Mark commence sans surprise à parler pour saluer une première fois la foule en tant que groupe, ils exclament ainsi leur slogan : “ Yo Dream 쩔어 주자 화이팅 “ . Puis, les membres décident qu’ils se présenteront tour à tour en partant de Mark, qui se met immédiatement à parler quelques mots de français. 

Renjun est le suivant. Avant de commencer à parler, il attend que les fans acclament un peu (beaucoup) son nom. Les cris se calment lorsqu’il se présente. Ensuite, Jeno se présente rapidement au public avant que l’on passe à Jaemin qui prononce un “enchanté” suivi d’un “te amo”. 

Jisung fait le bonheur du public en disant en français “vous êtes tous beaux”. dear. korea n’était certainement pas prêt pour les cris qui arrivent lorsque Haechan apparaît à l’écran. Alors que ce dernier n’avait pas reçu énormément d’applaudissements à Hong Kong selon des spectateurs, il est certainement le membre ayant suscité le plus de bruit à Paris.

Enfin, Chenle parle à son tour, encensant les fans parisiens en leur disant “si vous venez de Paris, vous êtes les meilleurs” et terminant son speech avec un “vous êtes prêts à devenir fous ce soir ?”

DEUXIEME PARTIE DU SPECTACLE

Le spectacle peut reprendre avec “Dreaming” et “Deja Vu”. Lors de “Deja Vu”, un spectacle pyrotechnique est également offert au public qui peut profiter d’une véritable mise en scène haut de gamme et typique de la Kpop. 

Une nouvelle pause s’impose, pendant laquelle une vidéo centrée sur Jisung est diffusée. Il s’agit d’un “dream lab” : les membres observent Jisung qui vient de se réveiller et veut immédiatement envoyer un message à une mystérieuse “Zcennie”, que l’on comprend être sa crush. 

Elle lui envoie finalement le premier message, proposant de sortir manger le lendemain. Une belle fin qui s’annonce, n’est-ce pas ? Et bien non, puisque “Madame Zcennie” (Zcennie-Ssi en coréen, soit cizenies, le surnom des fans de NCT, bien que le nom du fandom officiel soit NCTzen) s’est trompée de destinataire. 

Jisung, embarrassé d’avoir répondu si rapidement par la positive déclare que lui aussi s’est trompé dans ses messages et pensait répondre à quelqu’un d’autre. Ce à quoi les autres membres de NCT Dream sont dépités. 

CHANSONS D’AMOUR

Les sept jeunes hommes auront profité de cette pause pour se changer une nouvelle fois, avec un style un peu plus preppy. Ces tenues rappellent celles que notre premier amour pourrait porter. Et pour cause, les “dreamies” s’apprêtent à chanter plusieurs chansons d’amour. 

Tout d’abord, “My First And Last, qui commence à la fin de la vidéo mettant Jisung en scène. Cette chanson parle de notre dernier premier amour – un ode à l’amour maladroit des adolescents qui découvrent leurs sentiments. Ensuite, “Bye My First”, qui sera terminée par un “vous êtes des amours” prononcé par Mark, et “but I still love you” par Jisung.

C’est au tour de “Love Again” et “To My First” d’être performée avant qu’un nouveau changement de tenues ne s’impose pour les membres de NCT Dream.

UN GOUT DE L’ICONIQUE

Cette nouvelle partie du spectacle commence avec Renjun, Chenle et Haechan qui chantent en trio “Sorry, Heart”. La vocal line surprend le public avec leurs timbres vocaux et leur exécution parfaite de la chanson malgré l’effort physique que demande un tel show. 

Ils sont rejoints par les autres membres à la fin de la chanson, et Mark demande au public de chanter avec eux sur “Puzzle Piece”. On enchaîne sur une chanson plus rythmée, et pas des moindres puisqu’il s’agit de “Chewing Gum”, l’iconique chanson de leurs débuts.

“ANL” est reprise par les fans qui semblent toujours s’amuser. Les lightsticks sont brandis pendant les paroles, la couleur changeant du vert fluo au orange à des moments clés. Puis, “Dive Into You” et “Irreplaceable” viennent compléter cette nouvelle scène.

APOTHEOSE

Cette nouvelle pause est également comblée pour les fans par une vidéo dont la cinématique subjugue le public. Les changements de tenue semblent vraiment rapides – nous avons à peine le temps de souffler que la rap line (Mark, Jeno, Jaemin, Jisung) revient sur scène pour performer “Saturday Drip”. 

Ils sont rejoints à leur tour par les trois autres membres qui sont dans des cages en verre pendant “Quiet Down”, offrant un tout nouvel aspect du show aux spectateurs concentrés et passionnés par ceux qu’ils voient. 

Des micros sur pied sont apportés sur scène par les membres de l’équipe technique. Dessus, des vestes noires avec des paillettes : “Better Than Gold” est jouée avec entrain par le groupe qui est rejoint par le public qui semble avoir encore de l’énergie à revendre. Ce titre tant attendu est un beau mélange de pop et de funk. La fameuse phrase d’Haechan avec ses lunettes de soleil a suscité un réel engouement, comme on se l’imaginait. 

“Diggity”, “Ridin” et “Boom” sont enchaînées et déchaînent les fans. Les cris sont toujours plus forts, les battements de pieds contre le sol toujours plus fracassants. Le concert bat véritablement son plein, et nous ne sommes pas sûrs d’être prêts pour la fin du concert qui s’approche pourtant à grands pas.

LA FIN APPROCHE

Après une pause et un changement de tenue pendant lequel des plans du public sont montrés sur les écrans, permettant aux gradins de découvrir les pancartes brandies dans la fosse, une vidéo est diffusée dans laquelle les membres se tiennent la main. 

Ils reviennent sur scène pour jouer “Hello Future” et “We Go Up”, deux de leurs chansons emblématiques dont les fans connaissent les paroles par cœur. L’ambiance est fascinante, des gradins, on voit les vagues successives des lightsticks qui s’agitent dans tous les sens, la chaleur montant un peu plus dans la salle.

Pendant “Trigger The Fever”, l’hymne de FIFA U-20 World cup, tout le monde se met à sauter. Cette chanson était très attendue des fans en version live, quand on sait à quel point elle met l’ambiance et a une saveur toute particulière pour les Dreamzens. On sait qu’il ne reste plus beaucoup de temps et qu’il faut profiter de ces derniers instants partagés avec les dreamies, qui ne semblent pas vouloir quitter le public parisien. Pourtant, le ton est annoncé avec “Hot Sauce” : “our last song”. 

ENCORE

Les membres quittent la scène, mais nous savons qu’en criant, nous les ferons revenir pour quelques chansons supplémentaires. Alors, pour les attendre, la production nous entraîne à faire une hola de lightstick.

Et puis, Mark revient sur scène en beatboxant. Il ne reste pas seul très longtemps, et le groupe chante “Beatbox”. Il est l’heure des dernières salutations : d’abord Chenle, puis Haechan qui dit “A la prochaine fois”.

Jaemin semble apprécier l’attention des NCTzens qui crient pour lui, alors qu’ils demandent aux fans de ne pas sauter de repas. Tous semblent indiquer qu’ils vont revenir bientôt – Jeno n’y fait pas exception puisqu’il dit, sans aucune subtilité, “on se revoit dans un endroit plus grand”. Pendant ce temps, Chenle récupère déjà des cadeaux tendus par les fans.

Lorsque la caméra revient sur Renjun, il est habillé d’un maillot du PSG floqué NCT Dream et du numéro 7. Mark dit : “Paris est tellement beau. Vous êtes tellement beaux. Merci pour cette soirée” en français, et “la prochaine fois, ça vous dit un concert de deux jours ?”

Bref – une chose est sûre : NCT Dream reviendra bientôt, toujours en force.

Après avoir performé “My Youth”, ils s’en vont à nouveau de la scène, mais pas pour longtemps puisque les fans aguerris savent qu’il reste encore une dernière chanson : “Candy”. Mais celle-là sera véritablement la dernière. 

Les sept jeunes hommes profitent encore un peu de la scène, ramassent des cadeaux, font du fan service et remercient les fans d’être venus, promettant encore et encore de revenir bientôt alors que leur temps au Zénith s’achève, non sans un pincement au cœur.

Crédit photo : NCT Dream official twitter

La Corée s’invite dans nos bibliothèques

Previous article

GET TO KNOW : le BoysGroup NINE.i !

Next article
Rachel
Je suis une grande passionnée de musique depuis mon enfance, et j'ai découvert la K-pop en 2016 avec BTS, CL et Hyuna. Mes groupes de K-pop préférés sont des girlgroups comme LOONA, STAYC et Weki Meki, mais aussi BOYNEXTDOOR.

You may also like

Comments are closed.