accueilARTICLESWEBZINE

First Howling : NOW de &Team, un premier album qui solidifie leur popularité.

Déjà plus d’un mois que &Team a sorti son dernier album de l’année, et le moins qu’on puisse dire c’est que le groupe n’a pas chômé en 2023. Ils ont sorti 2 albums, en ont fait la promotion au Japon et en Corée du Sud, que ce soit sur des Music shows ou des Variety Shows. Ils ont participé à des concepts sur Youtube, ont fait la couverture de certains magazines et même terminé 3ème des comptes Tik-Tok les plus vus au Japon. Découvrons en détail cet album conclut une année bien remplie.

Le premier album complet

En effet, il s’agit pour nos loups-garous préférés leur premier full album. First Howling : NOW reprend le nom de ces 2 prédécesseurs, on peut donc se demander si cet album vient clôturer une trilogie entamée aux débuts du groupe. Cette théorie est étayée par la composition de l’album. First Howling : NOW est constitué de dix-huit morceaux, un nombre impressionnant pour la pop asiatique et pour un rookie de Hybe. Cependant les Lunés ne se sont pas réjouis trop longtemps puisque seuls 5 de ces titres sont nouveaux.

L’intégralité des titres de First Howling : ME et First Howling : WE sont présents dans cet album. Concernant les versions coréennes, la nouvelle est celle de “Road not taken”. D’autres semi-nouveautés sont les chansons créées pour le survival show &audition. Il s’agit cette fois ci des versions avec seulement les membres de &Team.

War Cry

Parmi les réelles nouveautés nous avons le titre principal, “War Cry”. Il s’agit d’un morceau plus intense que les deux premiers titles-tracks de &Team. Il y a moins de mélancolie et plus d’émotions brutes et immédiates. Le titre “War Cry” en français “cri de guerre”, annonce la couleur. Les 9 membres veulent faire entendre leurs cris et leur voix. Ce sont d’ailleurs les paroles que l’on entend en premier dans la musique, rappées par Nicolas :  

“Ring the alarm (Ring, ring)

Can you hear my sound? (Ooh, yeah)” 

Il y a un sentiment d’urgence, une volonté de sortir de sa zone de confort immédiatement. Comme dans leurs précédentes titles-tracks, la mélodie est toujours très présente, mais cette fois-ci le rap prend une place plus importante. Les riffs de guitare amènent une ambiance plus sombre à ce morceau pop-rock. Leurs voix dans les refrains sonnent comme des cris, ce qui est accentué par le contraste avec le pré-refrain plus doux chanté par Harua, Jo et Maki. Encore une fois pour &Team, le bridge et le dernier refrain sont phénoménaux, ils emmènent la chanson à son apogée et laissent un souvenir épique en tête.

Le clip de “War Cry” se démarque beaucoup de ceux des titles-tracks précédentes, les couleurs sont plus criardes, les décors sont moins réalistes, les effets spéciaux plus fantastiques et évidents. Plusieurs sets se distinguent, celui avec un sol de glace et un ciel à sang, celui dans un immeuble en ruine et celui au milieu des poutres en métal rouges. Il y a des plans en mouvement avec des éléments 3D animés comme des bouts de verre ou des formes argentées à la manière d’un clip de Aespa. Les transitions sont brusques mais fonctionnent avec le style du clip et de la musique. Le rythme global du montage est très rapide, on ne nous laisse pas le temps de respirer. Le style de ce clip est très nouveau pour &Team. On a l’impression d’être passé dans un autre monde, et si précédemment l’allusion aux loups-garous était plus subtile, elle est cette fois-ci flagrante. 

Tous ces changements semblent suivre le cours de l’histoire de Dark Moon : The Gray City. Fini les uniformes d’écoliers, ils sont maintenant habillés en noir, qui peut symboliser le poids de leur rôle de loups-garou, l’insoucience a disparu dans leur storyline et dans War Cry. Dès les premières secondes, les lecteurs de Dark Moon : The Gray City ont repéré les éléments en commun. K qui tient le silver fang (collier important dans l’univers Dark Moon), il y a une silhouette de femme avec sa capuche rouges comme les cheffes vampires qui veulent du mal aux loups. Les chauves-souris qui volent tout le long du clip représentent les hordes de vampires qui les ont attaqués. La fin est également très explicite puisque qu’on voit les membres avec les yeux jaunes s’accroupir à la manière de loups. Aucun doute possible le clip de “War Cry” retrace le combat entre nos loups-garous et les vampires hostiles, le moment où ils ont perdu leur innocence en devant se battre pour survivre.

La chorégraphie est elle aussi très intense, les membres sont parfaitement synchronisés. Certains mouvements rappellent des coups de griffes ou des coups de mâchoire. Un tableau représente un loup sur une montagne. Les pas sont saccadés, moins fluides que dans leurs précédentes chorégraphies. Cela permet de mieux retranscrire l’ambiance de guerre, mais aucun mouvement n’est très mémorable. Cette Title-Track puissante se démarque des autres titres de l’album.

Dropkick

La première B-side est Dropkick. C’est un morceau beaucoup plus lumineux et joyeux. Avec son synthé bien présent, ses couplets rafraîchissants et ses nombreuses lignes chantées en chœur, il aurait parfaitement sa place dans une comédie musicale des années 90. C’est LE titre qui donne plein d’énergie quand on l’écoute. Les paroles sont pleines d’espoir, les garçons leur soutien sans faille à leur amis, la phrase la plus répétée est “Wont leave you standing by Yourself”, une idée plutôt simple mais qui correspond très bien au style musical du morceau et au lore meute de loup-garous du groupe. 

C’est la B-Side la plus mise en avant de l’album pendant cette période de promotion. Pour “Dropkick”, nous avons eu le droit à un clip, a des performances dans plusieurs music shows (Music Bank, Inkigayo) mais aussi dans plusieurs formats Youtube (The first take, [performance 37]) et enfin une performance aux Asian Artist Awards (AAA).

Le clip est assez simple, il n’y a pas d’histoire particulière puisqu’il est concentré principalement sur la chorégraphie. Mais ce qui le rend intéressant ce sont déjà les décors : même s’il n’y en a que deux, ils sont grandioses. Le premier est un stade immense, où &Team danse en tenue de Nightball (sport dans les webtoons Dark Moon). Le deuxième est devant une station de lavage automobile, où l’on peut voir derrière eux le bus de l’équipe de Nightball en train d’être lavé. Des inspirations très américaines dans ce clip, mais on retrouve les angles de caméras originaux tels qu’on les connaît dans les clips de K-pop. La chorégraphie est rapide, complexe mais très bien exécutée, elle reflète à merveille la chanson, comme toujours avec &Team.

“Really Crazy (チンチャおかしい)”

La suivante est certes moins énergique que les deux premières mais “Really Crazy (チンチャおかしい)” n’en est pas moins appréciable. Toujours dans un registre assez doux les neufs membres chantent le sentiment exaltant de tomber amoureux. L’ambiance rétro est conservée dans l’instrumentale, particulièrement pendant le refrain. Pas de chorégraphie pour ce morceau, ce sont les voix qui sont mises en avant. Nous avons malgré eu le droit à un “live clip” où on retrouve les neufs idols dans leur bus de Nightball, avec chacun un micro dans les mains, chantant pour la caméra. Un format plus posé que les clips habituels mais qui permet tout de même d’apprécier encore plus la chanson.

Alien

Pour clôturer ces quatre nouveaux titres, la dernière est “Alien”. La plus calme de toutes, on apprécie son rythme plus posé. Les voix sont encore une fois l’élément principal, on apprécie tout particulièrement les petits ad-libs au long du morceau. Au niveau des paroles on retrouve beaucoup de mots du champ lexical de l’espace. Elles racontent l’histoire de deux personnes qui sont assez différentes de la majorité des gens, qui ne correspondent pas aux normes sociétales, mais qui parviennent à se trouver et qui se complètent parfaitement. Cette fois ci encore, Hybe Japan a choisi de sortir un Live Clip de la chanson, où on y retrouve les membres dans un studio à fond blanc, un décor d’écolier plutôt simpliste. Cette fois ci ils ont leur oreillettes de retour mais le son est tout de même très ajusté, difficile de savoir si c’est vraiment leur voix live qui ont été utilisées.

La promotion de l’album

C’est déjà la fin de l’année mais pas de repos pour les groupes de Hybe. Les Girlsgroup Le Sserafim et New Jeans ont respectivement performés aux finales de Overwatch 2 et League of Legends. Seventeen est venu aux Headquarters de l’Unesco à Paris pour prononcer un discours et performer à l’occasion du 13th Youth Forum. Et c’est également en novembre que nous avons pu écouter le dernier comeback de Enhypen, Orange Blood, ayant cumulé plus de 9000 albums vendus en France la première semaine de sa sortie. Un peu difficile pour &Team de se faire une place parmi tous ces gros événements, c’est pourtant un comeback important pour eux, et on voit que Hybe a su les mettre en avant.

La promotion a évidemment commencé par un showcase pour le lancement de l’album. &Team ont ensuite performé sur les music shows coréens hebdomadaires tels que Inkigayo, Music Bank, MBC Show! Musicore, mais aussi sur Studio Choom, Relay Dance. Ils ont montré leurs talents en chant sur “THE FIRST TAKE” par deux fois avec les morceaux “Under The Skin” et “Drop Kick”, et Maki est apparu seul sur “Store Link Live” et avec Matthew de ZB1 sur “SoundLess Live”. Ils ont aussi amusé les fans dans “My first MAMA Mate”, “Star Countdown”, “Its You dance”, “Eightest”, “Ask me anything” de Elle Korea ou encore “Dope Club”. Beaucoup d’émissions différentes, tellement que la liste paraît sans fin, les membres d’&Team ont beaucoup de ressources puisque Fuma est même passé sur le “Ninja Warrior” japonais.

Mais Hybe ne s’est pas contenté de ces apparitions puisque le groupe a participé aux très regardés awards shows de fin d’années. &Team ont enfin pris part à leur premier MAMA, qui se déroulaient cette année au Tokyo Dome au Japon, ils y ont performé leur dernière Title-Track “War Cry”. Ils sont ensuite apparus aux Asian Artists Awards (AAA) où ils se sont beaucoup fait remarquer, notamment par leur performance avec le groupe Philippin SB19 sur leur célèbre morceau “Gento”. Ils ont tout de même chanté “Dropkick” et “War Cry”. Leur apparition la plus récente se trouve être au SBS GayoDaejeon où leur performance de “Firework” a fait beaucoup parlé sur les réseaux sociaux. Certains ont découvert cette chanson grâce à celle-ci même si le morceau est sorti plus tôt en 2023, une bonne occasion pour les Lunés de vanter les talents de &Team aux nouveaux intéressés.

En bref une période de promotion intensive pour &Team, mais qui fonctionne puisque “War Cry” est le premier clip du groupe à dépasser les 10 Millions de vues. Beaucoup de nouveaux fans les ont découverts pendant cette fin d’année chargée et ils espèrent qu’il y en aura encore plein d’autres dans le futur. La fanbase d’&Team grandit de plus en plus chaque jour, et même si leur croissance n’est pas explosive, ils arrivent à toucher de nombreuses personnes chaque jour par leur talent et leur musique. &Team vont même avoir le droit en 2024, à leur première tournée “First Paw Print” qui se déroulera au Japon et en Corée du Sud, et on espère évidemment les voir en France prochainement. 

Et si votre bonne résolution en 2024 était de devenir Luné ?

AGENDA : Les évènements de Janvier

Previous article

You may also like

Comments are closed.