accueilWEBZINE

LIVE REPORT : Stray Kids enflamment la scène du Lollapalooza parisien !

Lors d’un passage rare en France et même en Europe , Stray Kids ont été à l’honneur pour cette édition 2023 du Lollapalooza à paris. Le groupe a clôturé le premier jour de festival en beauté en réunissant devant la “Main Stage West” des milliers de personnes : des Stays (fans de Stray Kids) mais aussi un public moins avisé, curieux de découvrir ce qu’ils pouvaient proposer sur scène. dear.korea a eu la chance de pouvoir assister à la performance juste devant la scène pour la Shortlist des trois premiers sons, on vous raconte tout.

©dear.korea

Une setlist aux petits soins

C’est quelques minutes avant l’arrivée officielle de Stray Kids à 22h qu’une grande projection bleue “Stray Kids” s’est lancée sur un arrangement rock qui chantait “Stray Kids everywhere all around the world”, le motto du groupe. Ce pré-enregistrement a chauffé le public et les stays qui ont tout de suite chanté et scandé cette phrase par dessus, comme pour appeler le groupe attendu toute la journée. Si Stray Kids sont connus pour écrire, produire et arranger leurs propres sons, ils ont aussi tendance à apporter des modifications et de surprises à chacune de leurs performances et chacun de leur concert. Le Lollapalooza n’a pas échappé à cette tradition puisque le groupe est arrivé sur scène sur “Venom” (geomijul) accompagné d’une gigantesque araignée bionique qui s’est gonflée petit à petit. Ce décor en plus de l’instrumentale particulière du titre ont déjà annoncé la couleur : Stray Kids sont là pour mettre l’ambiance. S’est enchainée la title de leur EP Oddinary : “MANIAC” dont les chorégraphies sont iconiques. Les membres se sont présentés un par un en français après avoir fait leur annonce officielle habituelle “Hello we are Stray Kids” (Bonjour nous sommes Stray Kids) suivi de cris et d’encouragement impressionnants des fans. Ils en ont profité pour lire quelques pancartes, faire des coucous et des petits sourires aux stays qui se trouvaient devant eux.

©dear.korea

Un groupe proche des fans

C’est ainsi que Bangchan, Lee Know, Changbin, Hyunjin, Han, Felix, Seungmin et I.N ont enchainé les quelques petites phrases en Français apprises pour l’occasion. “Bonsoir, je suis Hyunjin”, “Je m’appelle Bangchan, or you can call me Chris”, Felix a hurlé “bonsoir je m’appelle Felix” etc. Chacun des membres a été accueilli avec les cris qu’ils se doivent. On a déjà pu sentir leur aise et leur connexion avec le public lorsque le leader a demandé aux fans de faire du bruit et a rappelé à quel point ils été fiers et honorés d’être la tête d’affiche du Lollapalooza. Hyunjin a même demandé qui les voyait pour la première fois, ce à quoi Felix a ajouté qu’il était ravis de rencontrer les fans et qu’il voulait que ce festival soit une “safe place” (mot d’usage pour désigner un endroit sûr et réconfortant pour tout le monde) pour ses fans comme pour les personnes venues écouter par curiosité. Changbin a rajouté que ce serait une soirée mémorable en invitant le public a ressentir leur passion et leur énergie. Après un “Safety Check” de Bangchan, ils se sont ensuite habillés de leurs plus beaux costumes traditionnels de Hanbok pour nous interpréter “Thunderous” (sorikkun), mais aussi “DOMINO” et “God’s Menu“, des titres très attendus. Les Stays ont fait les fanchants à la perfection en coeur, alors que les membres exécutaient les chorégraphies et leurs parties dans une parfaite synchronisation et puissance. Les maîtres mots de Stray Kids : Stage Presence (présence scénique). A la fin du titre, Bangchan a repris le micro pour faire chanter la foule sur le refrain de “God’s Menu” et “DOMINO” en a capella et se rendre compte de leur impact. Bangchan, Changbin et Han ont interagi avec le public et fait monter la tension avant d’annoncer leur prochain titre.

©dear.korea

Groupe aux mille charismes

Les fans le savent, Stray Kids est composé de différents talents répartis en “unités” surnommées “Racha“. Bangchan, Changbin et Han sont 3RACHA, les trois producteurs et compositeurs du groupe, en charge de la créativité et l’originalité musicale. Ils sont aussi connus comme étant les rappeurs du groupe, bien qu’ils soient tout aussi doués en chant et en danse. Les trois membres ont fait la surprise d’interpréter un de leurs titres d’unité “HEYDAY“, sorti à l’occasion de l’émission Street Man Fighter qui met en évidence des danseurs masculins. Les fans ne s’attendaient pas à voir cette chanson en live, ce qui n’a pas manqué de les surprendre. Cette performance a laissé le temps aux autres membres de se changer pour revenir dans de nouvelles tenues rouges. La surprise ne s’arrête pas là puisque Stray Kids a fait une version arrangée rock de leur dernière title Track “S-Class“.

S-Class”, title track de l’album “5 STAR”, sorti le 2 Juin 2023

Un enchaînement inédit du dernier album

Les membres n’ont pas omis de présenter leur projet “5 STAR” en offrant une suite de performances inédites des b-sides. Les Stays ont donc pu voir “Topline“, “Super Bowl” et “ITEM“, trois sons hip-hop forts. Des feux se sont déclenchés sur la première, enflammant littéralement la scène. Les chuchots des membres sur la deuxième chanson entièrement en anglais ont étonné le public. Comme ils le disent si bien “came for a bite, now you’re addicted”. “Super Bowl” fait quelques références à “God’s Menu” (“in the kitchen Michelin irresistible”) en filant la métaphore du repas complet que nous servent Stray Kids à chaque fois qu’ils produisent de la musique. Ils rendent les gens addicts, ils proposent des titres qui plaisent et qui marchent. La “malataste” spécifique de Stray Kids est bien en place. Ce genre musical fait référence au “malatang” une soupe chinoise épicée et explosive, de laquelle Stray Kids tirent leur métaphore culinaire filée. Musicalement, la malataste est un mélange des genres parfaitement équilibrée et unique. Les fans dégustent, savourent et se délectent des sonorités originales et enivrantes du groupe. “ITEM” a fait elle aussi son effet alors que les membres s’amusaient avec le public et les couplets répétitifs et entrainants. “Topline” et “Super Bowl” n’avaient par ailleurs jamais été performées en live, on a donc assisté à leur baptême spécifiquement pour le Lolla Paris 2023.

©dear.korea

Entre émotions et bops : Stray Kids des artistes complets

Les membres ont repris la paroles pour annoncer la prochaine partie de la setlist. C’est a ce moment là que le public français a une nouvelle fois scandé Seven Nation Army des White Stripes, que Stray Kids ont suivi. Seungmin a demandé aux fans quelle avait été leur chanson préférée du set de “5 STAR”. Felix a expliqué le nom coréen de “S-Class” : 특 (Teuk) traduit par “spécial”, mais aussi la signification de la chanson, pour les moins aguerris. C’est sur “Lonely St.” que la voix de Bangchan a ensuite résonné lorsqu’il a fait chanter les fans juste avant de lancer le titre pour un moment fort en émotions. Changbin commence la chanson, avec une voix qui retentit dans toute la foule, alors que les fans suivent les paroles et la mélodie. : “Still astray, ay ay ay ay” (toujours égaré). “Stray kids everywhere all around the world” sont réunis pour une seule et même soirée, hors du temps. Cette performance sans chorégraphie a été l’occasion pour les membres de partager ce souvenir avec le public, mais aussi de montrer leur reconnaissance en jetant quelques regards et petits gestes envers la foule attendrie. C’est ensuite sur des sons forts en instruments à cordes que Stray Kids et les musiciens ont joué : “CHEESE” (sur laquelle ils ont commencé avec l’instru de Seven Nation Army, enclenchée par les fans) et “SUPER BOARD“, de quoi mettre l’ambiance sur tout le festival. Une chose est sûre, ils s’amusent sur scène et donnent bien cette énergie promise par Changbin au début du set.

Bangchan et Changbin, mood makers ?

Les deux membres sont à l’aise sur scène et savent faire monter le bruit et l’excitation des fans. Alors que l’on attendait la prochaine chanson sans savoir ce qu’ils allaient faire, Chan a interpellé Changbin comme s’ils étaient dans un jeu de rôle, pour lui demander de chanter pour teaser la suite. L’iconique “na na na na na na” de Changbin sur l’intro “My Pace” a annoncé de manière très efficace le titre d’après. Sortie en 2018 et chouchoute de Stays de par ses couplets et son refrain entêtant, ce fut une agréable surprise. Surprise suivie d’un autre ancien titre du groupe “MIROH“, qui est aussi une fan favorite, sur laquelle la foule a dansé et dansé et chanté aussi fort qu’elle pouvait.

©dear.korea

L’au-revoir, ou la conclusion d’une performance plus que réussie

L’heure de la fin sonne et c’est sur “Haven” que Stray Kids sautent sur scène et remercient les fans en faisant face à un superbe feu d’artifice projeté sur la gauche de la scène. L’hippodrome de Longchamps était Stay ce soir là. On remercie encore l’équipe de Lollapalooza et de LiveNation d’avoir programmé le groupe ce vendredi, pour un set inédit des plus inoubliables.

Retrouve la setlist de Stray Kids au Lollapalooza Paris 2023 sur Spotify et Deezer

Récap de quelques tweets et photographies de Stray Kids

R U Next ? Episode 4: STEEP STAIRS

Previous article

La K-Pop est partout, même dans le football

Next article
Melanie F.
Rédactrice d'articles et Vice Présidente RP Dear Korea. Je suis passionnée par la musique, la danse et les arts du spectacle de manière générale. Je m'intéresse à la Kpop dans son ensemble comme industrie culturelle et peux autant parler de campagnes marketing, d'albums que de concerts. Ps : mes groupes préférés sont NCT, SKZ et Dreamcatcher (mais je suis totalement multi)

You may also like

Comments are closed.