accueilARTICLESWEBZINE

REVIEW : Unfading Sense – les sens en émoi pour Yesung

Connu et reconnu pour sa voix rauque et puissante, Yesung (SUPER JUNIOR) est récemment revenu avec Unfading Sense. Cet opus conclut sa série sur le thème des sens et des sensations, après la sortie de son premier full album Sensory Flows en janvier et de sa version spéciale, Floral Sense, en février.

Cet album présente une gamme diversifiée de chansons, grâce à des collaborations avec le trio de rock alternatif wave to earth, le groupe électronique Glen Check ou bien l’équipe de production Phenomenotes. Yesung a quant à lui participé à l’écriture et la composition du morceau final, « I am », mettant en valeur ses talents de producteur.

SCENTED THINGS


La chanson-titre « Scented Things » est un morceau indie pop émotionnel. Le narrateur y explore, à travers les paroles, la présence persistante et l’impact d’une personne importante dans sa vie. Tout au long de la chanson, la métaphore du parfum est utilisée. Elle symbolise les souvenirs qui ont fleuri au fil d’une expérience passée et qui persistent comme un parfum, sans jamais vraiment disparaître.

Comme pour « Floral Sense » et « Small Things », la voix de Yesung est accompagnée d’une mélodie acoustique jouée par le groupe wave to earth. De ces trois-là, « Scented Things » est sûrement la meilleure. Cependant, la ressemblance de tous ces titres me paraissait trop répétitive et dans la facilité. J’aurais espéré quelque chose de différent, même si je trouve toutes ces chansons très agréables à écouter.

SILHOUETTE

Dans « Silhouette », Yesung véhicule des sentiments de nostalgie et de perte dans la recherche de quelqu’un (ou quelque chose) d’insaisissable.

Comme le titre l’indique si bien, la chanson s’articule autour d’une silhouette mystérieuse que Yesung souhaite découvrir, mais qui reste malheureusement insaisissable. Les souvenirs du passé refusent de disparaître et la nuit semble encore plus surréaliste.

Parce que la musique est écrite par Greenism, producteur et chanteur spécialisé dans le R&B, on semble comprendre un peu mieux pourquoi la chanson se rapproche légèrement de ce genre, tout en gardant la touche légère et apaisante que l’on retrouve dans les chansons de Yesung.

FORNEVER

Jouant sur les mots “forever” et never”, Yesung nous délivre ici une chanson presque entièrement en anglais, sortant de ses habitudes.

La chanson, bien que très courte (seulement 2min30), a le temps de nous emmener le temps de la chanson, dans un autre univers. Quelque part où tout serait calme et en suspens. Comme dans les précédents titres de l’album, les thèmes de la peur du changement et de perdre un être cher sont omniprésents. La voix harmonieuse de Yesung posée sur air de guitare acoustique est quelque chose à laquelle on ne peut résister. Mais malgré ça, cette piste ne fait pas partie de nos coups de cœur d’Unfading Sense. Elle reste trop simple et malheureusement trop courte.

BUTTERFLY

La partie parlée/murmurée de Yesung en pré-refrain est particulièrement appréciée. C’est quelque chose qu’il n’avait pas encore entrepris dans ses précédentes chansons (à nos grands regrets, car sa voix parlée est très reposante). Bien que les autres titres de l’album traitaient du sentiment d’abandon, celle-ci semble un peu moins mélancolique et au contraire pleine de promesses. Yesung y traite de son amour pour l’être aimé, mais toujours avec une légère peur de l’abandon (Can you think this over? / Keep your love for myself).

SLIDE AWAY

Bien longtemps avant que Yesung ne sorte des albums en solo, les fans espéraient de lui des chansons plus rock. Cela a commencé particulièrement lorsqu’il a chanté au Super Show 4 « The More I Love You », une ballade rock qui allait extrêmement bien avec sa voix, et les fans en redemandent.

Avec « Slide Away », on a l’impression de retrouver ce côté que l’on avait tant aimé. La basse électrique, la batterie, la voix de Yesung…tous les éléments pour faire une bonne chanson sont réunis. On espère alors de tout cœur qu’un jour, il sortira un album rock digne de ce nom, car il a un potentiel énorme de ce côté-là.

I AM

Même sans comprendre les paroles de « I Am », on ressent que l’album se conclut sur une touche joyeuse, simplement avec la mélodie et l’enthousiasme dans la voix de Yesung.
Pourtant, lorsque l’on fait attention aux paroles, la chanson semble commencer avec un ton triste. Yesung y décrit son chagrin, ne souhaitant pas qu’on force le bonheur dans sa vie. Lorsque le refrain arrive, les paroles changent cependant du tout au tout (Je suis moi, j’aime ma vie, je m’aime chaque jour), montrant l’espoir d’un renouveau et l’optimisme d’une vie heureuse.

L’ordre des chansons de l’album est aussi particulièrement bien choisi, avec une gradation dans les thèmes, allant du désespoir, la tristesse, l’acceptation et enfin la reconstruction (d’une certaine manière, comme les étapes du deuil).

Un nouveau départ pour Super Junior

Pendant ce temps, Super Junior fêtera cette année son 18ème anniversaire. Devenu un phénomène mondial, avec à son actif plus de 30 albums et nombreux prix musicaux, le groupe n’a plus rien à prouver. L’année 2023 est une période décisive de leur carrière, avec beaucoup de chamboulements. Certains membres ont par exemple quitté la SM Entertainment -tout en restant dans le groupe-. On sent qu’ils commencent à faire des choix pour être plus libres dans leur carrière et faire ce qu’ils aiment réellement.

L’amour de Yesung pour les arts (photographique, cinématographique et bien d’autres…) se ressent dans la production de son album. Même si certaines chansons de l’album ne nous ont pas conquises, on ne peut que féliciter son investissement et son envie de créer de la musique qui lui ressemble.

LIVE REPORT: Transportés dans l’HYPER LINE d’Aespa au Dôme de Paris

Previous article

REVIEW : ONF fait son “Love Effect”

Next article

You may also like

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *