accueilCHRONIQUESWEBZINE

REVIEW : ONF fait son “Love Effect”

Le 4 octobre marque le retour de ONF avec leur septième mini album Love effect. Il s’agit de leur premier comeback depuis la fin de leur service militaire.

Il faut quand même préciser que l’agence avait enregistré un album full group (SPECIAL ALBUM [Storage of ONF]) et un album solo de Hyojin (Love Things) avant leur départ. Ces deux projets sont sortis alors que les membres étaient à l’armée : l’attente a été un peu plus douce mais les Fuse (nom de leur fandom) avaient hâte de les retrouver, notamment lors des fanmeeting et promotions !.

BE HERE NOW

Love effect commence par le titre “Be Here now”, un titre qui commence fort : pas d’introduction musicale mais directement des paroles qui vont donner la couleur de l’album :

보고 싶었다는 말 대신에, 이렇게 노래를 만들었어. 알잖아 내가 늘 그렇지 뭐, 음악밖에 몰라서. [Au lieu de dire que tu me manquais, j’ai fait une chanson comme ça. Tu sais, je suis toujours comme ça, tout ce que je sais faire, c’est de la musique.]

La chanson, clairement destinée à leurs fans, montre à quel point le groupe est heureux de les retrouver. 

D’ailleurs, “Be Here now” n’est pas une totale découverte puisque ONF l’a dévoilée aux Fuse lors d’un fanmeeting organisé peu après que leur service militaire ait pris fin.

L’instrumentale accompagne les paroles à merveille. Elle donne un rythme très agréable et met en avant le texte chanté, sans prendre le dessus. 

LOVE EFFECT

Vient ensuite “Love Effect” la title track de l’album. Par rapport à d’autres singles, “Love effect” semble moins catchy. Et pourtant, le titre reste en tête et on se surprend à l’écouter en boucle. 

A travers cette chanson, les membres du groupe parlent d’un amour si fort qu’il leur est impossible de rester immobile. Ils ont besoin d’exprimer ce trop plein d’émotions. 

La musique traduit cela parfaitement. Le piano ainsi que les instruments à vent donnent un effet funky qui accentue le côté dansant de la mélodie. L’énergie et la positivité se dégagent de “Love Effect” et en font une chanson de comeback plus que réussie !

Dam dam di ram

“Dam Dam Di Ram” est la troisième chanson du mini album. Si ce titre paraît moins joyeux que “Love effect” pourtant il est autant addictif. 

Le titre est une onomatopée qui évoque le battement du coeur.

심장이 울린다 Dam Dam Di Ram. 저기 하늘과 땅 사이 선을 무너뜨릴. 거친 파도가 마음속에서 일렁이고, 두려운 감정이 연료 되어 [Le cœur sonne Dam Dam Di Ram. Il y a une ligne entre le ciel et la terre qui s’effondre. Des vagues rugueuses ondulent dans votre cœur, émotions effrayantes alimentées]

Avec ce titre, ONF continue son exploration des effets de l’amour. La mélodie est également dansante, dans un genre très différent de la title track. L’instrumentale ainsi que les vocaux se font plus sensuels. 

Mention spéciale pour l’efficacité du refrain : impossible de ne pas chanter pendant l’écoute de la chanson ! 

Arrival

Arrival” explore un nouveau genre que l’on n’avait pas encore entendu dans l’album. La musique se rapproche de l’électropop avec son arrangement musical qui fait écho à certaines chansons des années 80. 

Le choix d’utiliser des synthés est judicieux car il sert à merveille le thème de la chanson, à savoir la nuance entre rêve, fantasme et réalité.

Wind effect

Wind effect” est la conclusion de l’album. 

Il s’agit d’une magnifique ballade arrangée autour d’une mélodie au piano. Le titre “Wind effect” vient en contraste avec “Love effect”. En effet, si l’amour est un sentiment qui peut sembler explosif, il peut comme le vent, tourner. 

내일이 두려울까 봐 천천히 가는 중 [J’ai peur de demain, en route lentement]

Conclusion :

Love effect est agréable à écouter : c’est un album qui est équilibré grâce au choix des chansons. Ce septième mini album d’ONF offre une bulle de réconfort aux Fuse qui ont été privés pendant longtemps du groupe. 

On prend plaisir à les retrouver et on se rend ainsi compte que le groupe nous avait vraiment manqué. 

REVIEW : Unfading Sense – les sens en émoi pour Yesung

Previous article

GET TO KNOW : l’effet EVNNE

Next article

You may also like

Comments are closed.