accueil

Retour sur le treizième Youth Forum à l’UNESCO en présence de SEVENTEEN

Après plusieurs heures d’attente pour certains, dès 18h30 il est temps de rentrer dans la salle de conférence du siège de l’UNESCO à Paris. Ce lieu prestigieux est habituellement fréquenté par des délégations diplomatiques, mais ce soir, c’est plusieurs centaines de Carats chanceux qui y sont assis. 

Les fans attendent dans le respect et l’excitation le début de l’événement, qui se compose de plusieurs discours mais aussi d’une performance par le célèbre groupe SEVENTEEN

Ce groupe sous l’agence PLEDIS Entertainment a récemment signé un accord tripartite avec la division coréenne de l’UNESCO ainsi qu’avec l’institution internationale. 

Vers 19h30, l’hôte de la soirée, Vee K., une Young Leader à l’Organisation des Nations Unies, apparaît sur scène tandis que le livestream commence pour que les fans du monde entier profitent de cette séance exceptionnelle du 13ème Youth Forum de l’UNESCO. Immédiatement, cette présentatrice énergique jauge le niveau d’excitation dans la salle, jouant avec le public et attendant des cris. 

Cette hôtesse, à l’énergie solaire, présente la séance auquelle on assiste, exposant les records récents de SEVENTEEN. Ce groupe est bien connu pour ses messages d’espoir et de positivité, et en ce mardi 14 novembre, c’est avec l’UNESCO qu’il les partagent. 

Plusieurs vidéos officielles de campagnes de l’UNESCO sont diffusées au cours de la soirée, mettant SEVENTEEN en valeur puisque leur chanson « God of music » est utilisée en fond sonore. De même, les membres prennent la parole pendant ces vidéos, délivrant des messages puissants et informatifs. Le point d’orgue ? « Let’s go together » (Allons-y ensemble). 

Discours des acteurs de l’UNESCO

La Sous-Directrice générale pour les Sciences sociales et humaines, Gabriela Ramos, est appelée sur scène afin d’y prononcer un discours. Accueillie chaleureusement par les Carats, elle parle des différentes personnes présentes dans l’audience, et précise que SEVENTEEN n’est pas juste « n’importe quel groupe » pour l’UNESCO. Au contraire, ils sont la « cerise sur le gâteau », puisqu’il n’y a rien de mieux que la musique pour diffuser la culture. 

Le co-organisateur de la soirée, le Docteur Han Kyung Koo, Secrétaire Général de la Commission nationale coréenne pour l’UNESCO, vient ensuite présenter son projet et ses idées. Puisque la Corée du Sud a bénéficié de l’aide de l’UNESCO après la guerre de Corée, le pays se sent redevable et souhaite aider à son tour cette organisation internationale. En effet, la Corée du Sud était l’un des pays les plus pauvres au monde après la guerre de Corée entre 1950 et 1953, et l’ONU a participé à la reconstruction du pays. L’UNESCO, tout particulièrement, a promu l’éducation des enfants. 

Cette soirée est ainsi une petite pierre à l’édifice, puisqu’elle utilise un groupe populaire afin de délivrer un message qui touche et concerne tout le monde. Le monde partage une responsabilité commune dans l’éducation des individus, et tant l’UNESCO que SEVENTEEN participent à cette action. 

Enfin, c’est au tour de son Excellence Sang Mee Bak de se présenter au public. Il s’agit de l’ambassadrice de la Corée du Sud auprès de l’UNESCO. Elle souhaite, au travers de cet événement, promouvoir la noble cause de la solidarité face aux enjeux auxquels l’humanité fait actuellement face, dont le réchauffement climatique. De même, son Excellence met en valeur l’importance cruciale de l’éducation à travers l’expérience sud-coréenne. Tout comme Docteur Han, elle affirme, au nom de la République de Corée, être honorée de pouvoir rendre à la communauté internationale ce qui leur a été offert après la guerre. 

Elle salue SEVENTEEN en tant que modèle de courage et persévérance, et qui représente une preuve du pouvoir de la musique. Son Excellence porte aussi le message de la célébration des diversités, puisque ces dernières sont des atouts qui enrichissent notre vie. 

Vee K. fait à nouveau son apparition pour vérifier que les Carats sont toujours plein d’énergie et sont prêts à accueillir les douze membres présents. En effet, S.COUPS étant en pause pour problèmes de santé, le leader du groupe n’est pas présent pour l’événement. La vidéo de la campagne « Going Together » est diffusée, et il est enfin temps pour SEVENTEEN d’apparaître sur scène. 

Discours des membres

L’événement étant des plus formels, chaque membre est vêtu d’un costume trois-pièces, reflétant une élégance sobre digne de l’UNESCO. Seungkwan se dirige immédiatement vers le podium duquel il va prononcer un premier discours, ouvrant ainsi l’intervention de SEVENTEEN. 

Seungkwan vante alors les beautés de son île natale, Jeju, qui est classée au patrimoine de l’humanité. Sur fond de photos diffusées à l’écran, dont plusieurs le mettant en avant, on en apprend plus sur son rêve d’aller à Séoul pour se produire devant des fans. Il partage son amour pour la nature, et la nécessité de rechercher un avenir meilleur. 

C’est au tour de Jun de se diriger vers le podium. Il parle en mandarin, justifiant la portée internationale de cet événement. Lors de son arrivée dans l’agence, Jun a fait beaucoup d’efforts pour apprendre le coréen et comprendre les membres. Ce qu’il retient de ses expériences, c’est donc que les treize membres de SEVENTEEN partagent le même rêve, et tant qu’ils seront ensemble, Jun n’aura pas peur de l’échec. 

Les membres de SEVENTEEN, comme ils en témoignent, sont devenus des professeurs les uns pour les autres, et sont ainsi devenus des meilleures versions d’eux-mêmes. Puisqu’ils n’ont jamais abandonné face aux difficultés et aux manques de certitudes, SEVENTEEN continuera d’exister en tant que « meilleure équipe au monde ». 

Chaque personne dans le monde est un ami. Là où il y a un ami, il y a de la confiance et du courage. 

Jun

Jun introduit alors Woozi, qui prend la place derrière les micros. Il parle des débuts de SEVENTEEN, alors que le groupe recevait beaucoup de critiques et que le public général affirmait qu’il n’irait jamais très loin. Ces critiques tenaient principalement autour du fait que treize jeunes hommes ensemble ne s’entendraient pas, le nombre de personnes étant trop important.

De même, le groupe a eu du mal à trouver sa personnalité artistique, et se demandait s’il réussirait à dépasser ces difficultés ensemble. Et pourtant, les treize membres ne se sont pas laissés abattre, bravant les critiques avec résilience, force et courage. En restant positif en toutes circonstances, SEVENTEEN a créé son identité artistique et en est arrivé là où ils en sont aujourd’hui. Woozi complimente chaque membre, un à un, sans oublier bien sûr S.Coups. 

Le prochain membre de SEVENTEEN à présenter un discours est Mingyu. Il revient lui aussi sur la première année du groupe : 2016, puisqu’elle marque le premier salaire des membres. Même si ce n’était pas grand chose selon eux, ils ont souhaité donner cet argent pour une bonne cause. Alors, ils ont acheté treize chèvres, les nommant après eux-mêmes, pour les offrir à des enfants en Tanzanie. 

Avec le temps, les membres ont oublié ce don. Pourtant, un jour, ils reçoivent une lettre venant d’un enfant en Tanzanie avec une photo d’une des chèvres, avec la phrase suivante : « Je prendrais soin de cette chèvre pour réaliser mes rêves ». 

Les treize artistes sont eux-mêmes des rêveurs, et n’ont jamais abandonné leur rêve de réussir en tant qu’artistes. En 2023 seulement, SEVENTEEN a ainsi vendu plus de quinze millions d’albums. Tous les ans, lors de l’anniversaire de leur début, et pour marquer leur reconnaissance, les membres font un don afin d’aider des jeunes partout dans le monde à poursuivre leurs rêves. 

C’est désormais au tour de Joshua de s’exprimer sur la relation entre les Carats, fans de SEVENTEEN, et la commission nationale coréenne pour l’UNESCO. Avec la campagne “Education Can Change”, les artistes veulent sensibiliser le public à l’importance de l’éducation. 

Mingyu a dessiné une mascotte pour l’occasion, et du merchandising a été vendu lors d’un événement qui a réuni les Carats. Les profits, ainsi que des dons faits personnellement par les membres, ont été reversés à l’UNESCO afin de construire une école au Malawi. 

Désormais, SEVENTEEN et l’UNESCO souhaitent étendre l’impact de la campagne “Going Together” au monde entier. Un désir de construire des infrastructures dans plusieurs pays pour promouvoir l’éducation donne l’impulsion à cette campagne portée par le groupe. Le but est d’amplifier les voix des jeunes et d’aider ces derniers à avoir l’opportunité de réaliser leurs rêves. Ce message de solidarité et de persévérance se retrouve dans la carrière et les chansons de SEVENTEEN.

Enfin, Vernon se dirige vers le centre de la scène afin de conclure ce moment de discours passionnant par plusieurs acteurs de l’UNESCO. Les 500 chanceux fans, mais aussi des milliers de personnes dans le monde entier regardant le livestream, ont pu découvrir les actions de l’organisation internationale. 

Pendant quelques instants, Vernon lit quelques paroles des chansons de SEVENTEEN relatives à ces messages d’espoir. Tous les membres se lèvent alors, créant un véritable moment solennel dans cet amphithéâtre prestigieux. 

« Let’s open up a new future together »

(« _WORLD »)

« I care for you, you care for me

We can be all we need »

(« Darl+ing »)

« (Even a small action today)

Can give people courage 

For many days to come 

We will shine together »

(« Headliner »)

« We just met but we can dance together »

(« God of Music »)

« If we are together, 

You and I are never losing our way

You and I, we will be walking straight »

(«  Together »)

SEVENTEEN revient après une courte pause sur scène afin de réaliser cinq chansons pour le public. Les membres sont enthousiastes et invitent les Carats à se lever et chanter avec eux. La grande surprise arrive lorsque chacun descend dans le public afin de se mêler aux fans, offrant un moment de fan service inoubliable. 

Le replay intégral de l’événement est disponible sur la chaîne YouTube officielle de l’UNESCO. 

Vous pouvez également retrouver notre retranscription de la conférence de presse avec SEVENTEEN du lundi 13 novembre, effectuée par Thilda Riou, juste ici. 

LIVE REPORT : P1HARMONY secouent le Zénith !

Previous article

INTERVIEW : Le son pop-rock coréen avec MODN

Next article
Rachel
Je suis une grande passionnée de musique depuis mon enfance, et j'ai découvert la K-pop en 2016 avec BTS, CL et Hyuna. Mes groupes de K-pop préférés sont des girlgroups comme LOONA, STAYC et Weki Meki, mais aussi BOYNEXTDOOR.

You may also like

Comments are closed.