accueilARTICLESWEBZINE

LIVE REPORT : Music Bank Paris

Toute la journée, nous avons interviewé des fans dans la queue du Music Bank à la Paris Défense Arena. Dans un cadre quasi-idyllique avec ce magnifique soleil, nous avons pu faire profiter nos abonnés et leur offrir des lots en rapport avec les groupes présents au Music Bank. 

Après des heures de tournage, il est temps de rentrer dans la salle – le spectacle avait déjà commencé. Heureusement pour nous, il ne s’agissait que de la présentation des groupes sur la scène par Park Bogum, qui rythmera la soirée. 

NMIXX commence à faire le show en interprétant Love Me Like This. Les membres se présentent toutes au public rapidement avant d’enchaîner avec O.O. Les cris se font alors plus forts, les fans reprenant en chœur le refrain ainsi que toutes les parties de la chanson devenues iconiques dans la Kpop. A peine le temps de respirer que les filles entament Young Dumb Stupid, leur dernière performance.

P1Harmony est immédiatement présenté au public par une petite vidéo. Pas de temps à perdre, ils commencent à jouer Back Down. Eux-aussi saluent rapidement le public avant de performer Follow Me. Leur présence sur scène est très courte mais appréciée par les spectateurs qui regrettent que les membres n’aient pas eu une dernière chanson à leur montrer.

Une grande surprise est réservée au public puisque Enhypen vient chanter Polaroid Love sous les cris enthousiastes d’un auditoire qui n’attendait que cela. Tout le monde sera néanmoins confus lorsque les garçons repartent immédiatement après cette chanson – mais leur présence sur scène ne se termine pas ici !

Il est temps pour Mamamoo d’entrer en scène avec Illella. Les lightsticks du groupe semblent prendre de plus en plus de place dans l’audience. Les quatre jeunes femmes sont plus détendues que leurs hoobaes (juniors). Elles ont également plus de temps devant le public, ce qui leur permet de se présenter correctement. 

Solar dit “Vous m’avez manqué !” tandis que Moonbyul déclare “C’est top !”. Hwasa rappelle qu’elle est venue quelque temps plus tôt au MIK Festival, mais le public s’en souvenait déjà tant sa présence avait été appréciée. 

Mamamoo continue donc avec Starry Night et Decalcomanie. Moonbyul dit au public de “faire du bruit” tandis que Hwasa remercie chacun avec un “merci beaucoup”. Hip est performée pour le plus grand bonheur des spectateurs qui s’enflamment devant une telle scène. Puis, il est déjà temps pour le groupe de partir avec Um Oh Ah Yeah

Ce ne serait pas le Music Bank sans des performances spéciales. Ces collaborations sont la marque de fabrique de ce genre d’événements, alors la surprise n’est qu’à moitié présente lorsque NMIXX vient performer TT de Twice, son sénior. 

P1Harmony vient chanter 2 baddies de NCT 127 et Cravity Gambler de Monsta X, puis, les deux groupes se rejoignent pour danser ensemble sur That That de PSY, déclenchant une nouvelle vague de chaleur dans la Paris Défense Arena. 

The Boyz arrive juste après sur scène pour chanter ROAR, de leur dernier album Be Awake. Les jeunes hommes peuvent se présenter au public en lançant quelques mots en français comme “Trop chaud” ou “Salut, vous êtes prêts à vous amuser avec The Boyz ?” et enfin “Je suis très content d’être avec vous. Veuillez bien vous amuser jusqu’à la fin”. Ils lancent également d’eux-mêmes les cris de ralliement pour lesquels les publics français sont bien connus. 

MAVERICK est performée, suivie par un Random Play Dance de musiques françaises. Trois niveaux sont proposés et les membres de The Boyz doivent danser dessus. Évidemment, beaucoup font la chorégraphie de Hype Boy de NewJeans, qui est tendance depuis la sortie de la chanson. 

Après THRILL RIDE, les jeunes hommes chantent Clover, une chanson dédiée aux The Bs (ndlr: leur fandom), ce qui émeut les fans présents dans la salle. Cette dernière performance  n’avait pas été montrée lors du dernier concert de The Boyz à Paris, ce qui la rend encore plus émouvante et spéciale.

Les prochains sur la liste sont Cravity, qui arrive devant le public avec Groovy. Les Luvitys dans la salle peuvent enfin apprécier les scènes préparées par les jeunes hommes qui lancent eux-aussi les cris de ralliement. Mais le groupe ne restera pas longtemps avec le public, puisqu’après Party Rock, ce sera déjà la fin de leur performance. 

La vidéo projetée annonce IVE, qui chante en exclusivité Kitsch. Beaucoup de DIVEs sont présents dans le public et les cris se font de plus en plus fort au fil de leur performance. Après des présentations, elles chantent After Like. Les fans apprécient My Satisfaction et Eleven. IVE ont également essayé de jouer à un jeu avec le public. Le but était simplement de répondre au téléphone. Malheureusement, après plusieurs essais infructueux, il était déjà temps pour les jeunes femmes de se retirer de la scène, leur dernière performance sera donc Love Dive, chanson la plus attendue de leur set.

De nouvelles special stages sont ensuite proposées à la Paris Défense Arena : Solar de Mamamoo chante Le Festin du film Ratatouille tandis que trois membres de The Boyz, accompagnés de Park Bogum au piano, chantent My Dearest, OST du drama Love In The Moonlight.

Vient ensuite le tour de AB6IX. Leur première chanson est Sugarcoat, qui est immédiatement suivie de salutations rapides envers le public. On sent que les quatre jeunes hommes sont contents d’être sur scène pour performer des chansons à un nouvel auditoire, mais la soirée passe tellement rapidement qu’ils n’ont pas le temps de respirer. Breathe est suivie par Complicated et Savior avant que ce soit à Enhypen d’entrer sur scène. 

Pendant toute la journée, nous avons pu voir que la majorité des fans présents pour le Music Bank étaient Engenes et Stays, alors ce n’est pas une surprise pour nous que d’entendre tous ces cris pour l’entrée d’Enhypen. Une certaine incompréhension envahit le public lorsque des crews de danse font des covers, celles-ci n’ayant pas été annoncées, mais les performances sont tout de même acclamées.

Les membres d’Enhypen commencent à chanter Drunk-Dazed, enchaînant avec Fever, Tamed-Dashed, Go Big or Go Home et Future Perfect (Pass The Mic). Leur présence sur scène semble passer un peu trop rapidement, un coup d’œil à notre montre et nous voyons qu’il n’est que 21 heures.

Pas le temps d’attendre ou de respirer, c’est déjà à Stray Kids de venir régaler son public avec des performances fortement attendues. La première chanson est Case 143, accueillie par des cris perçant l’atmosphère et une chaleur frappante. 

On enchaîne avec Maniac et God’s Menu, qui sont reprises par tous les fans présents dans la salle. Stray Kids sort ensuite un tableau rempli de petits mots à leur attention pour en lire quelques-uns et essayer de donner au public ce qu’il attend le plus. Enfin, il est temps pour Stray Kids d’entamer sa dernière chanson, Miroh, l’ambiance est électrique dans la salle, tout le public chante et danse avec les 8 membres du groupe. Après ce dernier morceau qui était sans conteste le point d’orgue de la soirée, Stray kids quitte la scène, mais les Stays français savent que ce n’est qu’un au revoir car le groupe reviendra cet été à Paris, en tête d’affiche du Lollapalooza. 

Les groupes reviennent tous sur scène pour saluer une dernière fois le public sous une pluie de confettis. Tous les idols présents peuvent admirer les fans français chacun leur tour en passant sur le catwalk, mais ce moment est encore une fois trop rapide, laissant les spectateurs un peu sur leur faim.

Heureusement, le concert sera diffusé le 5 mai sur KBS, l’occasion de se rappeler des bons souvenirs.

Crédit Photo @Apolline Cornuet

Dark Moon : The Blood Altar

Previous article

IVE s’affirme avec I AM

Next article
Rachel
Je suis une grande passionnée de musique depuis mon enfance, et j'ai découvert la K-pop en 2016 avec BTS, CL et Hyuna. Mes groupes de K-pop préférés sont des girlgroups comme LOONA, STAYC et Weki Meki, mais aussi BOYNEXTDOOR.

You may also like

Comments are closed.