LIVE REPORT : Yugyeom au bataclan
accueilLive reports

LIVE REPORT : Yugyeom au Bataclan

En cette fraîche soirée de novembre, l’attente se fait longue devant le Bataclan et dans les rues alentours. Une foule de fans se presse aux abords de la mythique salle de concert, pour certains après avoir eu accès à une photo VIP avec les artistes de ce soir. Néanmoins, une bonne ambiance règne, et tout le monde finit par rentrer avec enthousiasme. 

Et c’est parti pour le show

Peu après, l’arrivée sur scène de DJ Wegun annonce le début du spectacle. Quelques lightsticks s’illuminent dans la foule – pour la plupart, ceux de GOT7, même si on aperçoit un Candybong du groupe Twice. Sur un stand à l’effigie d’AOMG, le label auquel appartiennent les artistes de ce soir, DJ Wegun entame un set mélangeant les genres. La foule est réceptive aux sonorités hip-hop, afro, techno, house mais surtout aux remix de morceaux de K-pop connus de tous. NewJeans, Jung Kook, Jay Park et même un mashup avec “Lullaby” de GOT7 électrisent ainsi la salle, pour un début de concert réussi !

La foule a à peine le temps de reprendre son souffle après avoir autant sauté que le rappeur Coogie prend possession de la scène. Vêtu d’une cagoule à oreilles longues, il est aussitôt acclamé par la foule qui a l’air de connaître tous ses morceaux. Les bras se lèvent en rythme et les voix scandent les refrains. Le public du concert est intéressant : les fans maîtrisent les morceaux de K-hip-hop et K-rnb, prouvant qu’il ne s’agit peut-être pas uniquement d’anciens fans de GOT7 venus retrouver leur chouchou. 


Aussi à l’aise dans le rap avec “Achoo” que dans le rnb avec “Good Night”, Coogie chante ses paroles une octave plus haut pour se faire encore mieux entendre. Même si le rendu du son est un peu saturé, le public est conquis. Les chansons sont courtes et énergiques et s’enchaînent sans temps mort. Des fans donnent leur téléphone pour que Coogie puisse se filmer en selfie, et l’artiste, manifestement proche de son public, signe volontiers les albums qu’on lui tend.

Yugyeom met tout le monde d’accord

Coogie quitte la scène et la foule en profite pour se remettre de ses émotions. A peine le temps pour l’équipe technique de nettoyer un peu le sol, voilà que Yugyeom et ses danseurs débarquent sous des cris de bonheur. Tous vêtus de blanc et de jeans, les deux danseuses, deux danseurs et le chanteur nous impressionnent avec une chorégraphie impeccable. “LOLO” est déjà l’occasion pour Yugyeom de montrer ses talents de performance et de chant, tout en décontraction. Pendant “Take You Down”, en featuring avec Coogie, le rappeur réapparaît sur scène pour le plaisir des fans. Le duo fonctionne et Yugyeom en profite pour chanter avec un falsetto impeccable au plus près du premier rang. 


I Want U Around” et “All About U” nous plongent ensuite dans une ambiance romantique et intimiste. Yugyeom a l’air sincèrement heureux d’être de retour à Paris, et nous remercie d’être présents : « Je suis heureux de vous voir de si près ». Il donne l’impression de flotter sur la scène, et ses pas de danse toujours bien placés sont très satisfaisants à admirer. La bande-son n’est pas trop forte et permet de bien entendre le timbre aigu et doux de la voix live du chanteur. La foule reprend en rythme le refrain de “All About U” et cela fait plaisir à voir !

Photo MAGIC SOUND KPOP

Yugyeom reprend la parole pour annoncer plusieurs chansons inédites, qu’il a composées avec DJ Wegun, toujours présent sur la scène. « C’est un nouveau style, j’espère que vous allez kiffer », annonce-t-il. Seul sur scène avec un micro sur pied, il chante avec talent sur un beat très inspiré des années 80. Les guitares funky remplacent les beats rnb et afro auxquels il nous avait habitués. Ce titre fonctionne parfaitement avec son timbre de voix doux et mélodieux. 

Pour la chanson suivante, Yugyeom et DJ Wegun nous demandent d’allumer nos flashs pour créer une ambiance étoilée dans la salle. Le chanteur n’hésite pas à s’agenouiller pour être au plus près des fans et faire la sérénade à toute la salle. Quel charisme ! 

Yugyeom et la France, une grande histoire d’amour

Le charisme du chanteur n’est pas seulement perceptible pendant les performances : il sait aussi parfaitement parler à la salle et faire passer ses émotions avec sincérité. Yugyeom dépasse même la barrière de la langue en répétant ce que dit la traductrice : nous avons le droit à d’adorables “j’adore !” et “vous êtes trop mignons !”. 

All Your Fault”, son début en solo, signe le retour des danseurs sur scène. Yugyeom exécute la chorégraphie avec décontraction pour pouvoir mieux chanter, et laisse toute la place à ses danseurs pour briller en freestyle à la fin du morceau. 


La chanson suivante nous permet d’apprécier les talents du main dancer de GOT7 ! En effet, Yugyeom offre un battle avec l’un de ses danseurs. Celui-ci est absolument brillant et on sent que Yugyeom a envie de le mettre en avant : objectif accompli au vu des applaudissements de la salle !

Photo MAGIC SOUND KPOP

Avant d’enchaîner avec “Love The Way” Yugyeom tient à nous faire répéter le chant du refrain. C’est presque inutile, car la salle connaît déjà toutes les paroles ! Entouré de lumières violettes, Yugyeom est toujours aussi à l’aise sur scène, et s’offre des moments de danse improvisés et des adlibs vocaux pour le montrer. 
Le refrain de “Ponytail” est également connu de tous. Yugyeom en profite, seul sur scène, pour nous montrer ses talents de popping (style de danse hip-hop). Comme toujours, cela paraît facile pour lui. Le concert passe à une vitesse folle et lorsque le chanteur annonce qu’il quitte la scène, la salle retient son souffle…

L’heure des au-revoirs

Yugyeom et ses danseurs s’éclipsent un court moment, encouragés à revenir par des cris de la foule, et notre traditionnel “popolopo” sur l’air de “Seven Nation Army” pour rappeler les artistes. Nous n’attendons pas longtemps, ce qui est fidèle à l’esprit survitaminé du reste du concert. Yugyeom répète même après la traductrice “C’est trop bien, c’est incroyable !”.

Et quel rappel ! Les premières notes de “Hard Carry”, morceau culte de GOT7, se font à peine entendre que la foule est en délire. Les danseurs et Yugyeom exécutent la chorégraphie tout aussi iconique avec talent, et le chanteur se met même à harmoniser avec la bande-son. Ce moment, qui nous ramène aux heures de gloire de GOT7, aurait pu durer toute la nuit tant il respirait la joie. 


C’est déjà l’heure de la dernière chanson, avec “119 REMIX”, un morceau qui met en featuring des artistes d’AOMG ! Yugyeom, ses danseurs, DJ Wegun et Coogie sont tous présents sur scène pour offrir un dernier moment de joie et de partage au public. C’est comme si nous étions en boîte de nuit, à nous amuser et à danser sur des sons de qualité.

Photo MAGIC SOUND KPOP

Verdict

La soirée, dont on regrette presque qu’elle n’ait pas été plus longue, a été très énergique, sans pause et sans temps morts. Yugyeom, DJ Wegun et Coogie ont su mettre une ambiance de folie et montrer la maîtrise du K-hiphop que possède leur label AOMG. 

Cette soirée nous aura offert un équilibre harmonieux entre chant live et danse, et une cohésion sur scène évidente. Sur une scénographie simple (jeux de lumière seulement, pas d’écran) le concert s’est fait tour à tour intimiste, dansant et toujours sincère. Et nous a montré une fois de plus que la France sait accueillir.

Yugyeom, avec quasiment 10 ans de carrière derrière lui (ayant débuté en janvier 2014 avec GOT7), montre là qu’il est un artiste complet, au talent de danseur certain, et qu’il sait chauffer une salle aussi bien que la charmer. Proche de ses fans, il aura sans aucun doute comblé le public français !

Retrouvez notre live report sur son concert de mai 2022 ici !

Article co-rédigé par Jeanne et Léa

REVIEW : Stray Kids nous embarque dans un MEGAVERSE à leur image avec un 8ème mini album “樂-STAR (ROCK-STAR)”

Previous article

REVIEW : Jung Kook fait ses premiers pas dans la pop internationale en solo avec “GOLDEN” 

Next article

You may also like

Comments are closed.