accueil

LIVE REPORT : GEMINI augmente la température

Qui a dit qu’il faisait froid en hiver ? Ce 1er décembre 2023 a été marqué par un pic de chaleur du à la présence de Gemini, un artiste sud-coréen de 29 ans. Dans le cadre de sa tournée européenne, le jeune homme a fait un arrêt dans la ville lumière, Paris, en se produisant au Bataclan devant de nombreux fans. Une tournée signée AEG Presents.

Une première partie riche en surprises

Accompagné d’amis et artistes, la première partie a démarré à 20h avec la performance de DJ  Pool qui a enchaîné les hits plus ou moins récents, de quoi prendre la température et l’augmenter petit à petit en faisant danser la salle sur un rythme d’electro-rap/rnb. Une performance qui a électrisé le public et fut saluée. 

Les quelques minutes entre la performance du DJ et celle du rappeur BLASÉ n’ont pas pu laisser de répit aux fans déjà présents. Fidèle à son style drill, le jeune rappeur a imposé son rythme, une cadence effrénée et fulgurante. Il a transformé la salle en son terrain de jeu, chaperonné par DJ Pool, présent avec lui pour balancer des prods toujours plus impressionnantes les unes que les autres. C’est dans une énergie foudroyante que la foule s’est prêtée au jeu de l’artiste en sautant, dansant et l’encourageant.

Lors de deux de ses chansons, BLASÉ est descendu de la scène pour venir à la rencontre du premier rang et invitant le public à capter son énergie. Sa prouesse a duré près de 40 minutes et a été portée par ses nombreux projets musicaux.  

Déjà bien présente grâce aux deux premières performances, l’effervescence de la salle n’a pas cessé d’augmenter. En effet, la playlist lancée pour faire patienter, le temps que Gemini monte sur scène, a suscité l’intérêt d’un public plus que prêt. Entre « More » de J-hope, « S-Class » de Stray Kids et bien d’autres hits de la scène coréenne, les fans se sont offert un moment de complicité en chantant en chœur et dansant ensemble. Certains d’entre eux ont d’ailleurs offert une  performance dans le fond de la salle, reprenant à la perfection la chorégraphie du titre « Rover »  de Kai (EXO) sous les cris enthousiastes des personnes qui les entouraient. 

L’arrivée explosive de GEMINI 

A la suite de ce moment d’entente et d’attente, les lumières se sont éteintes pour se rallumer sur un micro central alors qu’une silhouette familière de tous venait prendre place sur scène. Vous l’aurez compris, Gemini se tenait face à ses fans pour interpréter l’un de ses plus grands titres : « Love is Banned ». Un premier titre immersif, plongeant directement la salle dans l’univers romantiquement déchirant du jeune artiste. Suivi de « Bad », le public a fini par scander avec frénésie son nom avant qu’il n’enchaîne avec « Do me right », où nombreux ont été celles et ceux qui ont accompagné Gemini dans son interprétation, chantant avec passion les paroles. 

GEMINI et la France

Mais que serait un concert dans la capitale française sans interpréter « She lives in Paris » ? Sur une production douce et rythmée, le public a donné le tempo avant de pousser la chansonnette sous la  demande de Gemini, qui leur a succédé en récupérant symboliquement le drapeau français tendu à lui.

Les titres « UFO » et « Rollercoaster » aux allures pop rock s’en sont suivis avant que l’artiste ne reprenne en douceur avec « Slomo », offrant par la même occasion un moment de complicité avec la fosse en descendant de la scène. Continuant sur cette lancée plus intime, le sud-coréen a interprété « Mon amour » et « Hola ». Issus de ses projets de 2022, ces nombreux morceaux ont introduit à la perfection ceux de son EP « Love Sick », sorti en septembre dernier. 

Place au romantisme

C’est accompagné d’une ambiance tamisée aux lumières chaudes, que « Up late » et « Body on me » ont séduit la foule toujours plus décidée à accompagner l’artiste dans ses interprétations.  

Les singles « Going » et « Know me », quant à eux, ont transformé l’atmosphère pour la chanson  suivante. Dans un moment privilégié et intime, une fan a été invitée par Gemini à le rejoindre sur scène et prendre place sur un tabouret préalablement installé. Cet instant hors du temps a laissé place à la confession et l’émotion, lorsque la jeune femme s’est livrée sur l’une de ses peines de cœur. Soutenue par le public et Gemini, c’est ensemble qu’ils ont chanté « Broken Love ».

La pression alors redescendue, Gemini a décidé de tomber la veste pour l’interprétation de « Naked ». Muni d’un chapeau de cowboy prêté pour l’occasion, il a augmenté la température et a une nouvelle fois rejoint le premier rang. Une émanation qui s’est perpétuée avec « Trip » et  « MIA » sur lesquels les fans ont chanté et dansé au rythme des mélodies respectives. Cependant « Sleep », « A place we used to go » et « More & More » ont laissé place à une aura plus  intime et calme, accompagnée par les flashs des téléphones comme seule lumière sur la dernière interprétation.

L’heure de dire au revoir

Gemini a alors remercié son public avant de quitter la scène sous l’enthousiasme du public qui en voulait encore plus. Il aura fallu que quelques secondes pour que l’interprète revienne sur la scène afin de terminer par le dernier titre de sa setlist : « Attention ». D’abord seul, il est vite rejoint par son ami et seconde partie de son concert, Blasé, aussi présent sur le morceau. A deux, ils captent  une dernière fois l’attention du public. 

Gemini n’a pas manqué de remercier une nouvelle fois son public, mais aussi Blasé et DJ Pool, qui en plus d’être la première partie, était présent derrière les platines pour lancer les instrumentales des deux artistes. Vous l’aurez compris, Gemini aura offert à son public français, une prestation qui made us feel like a rollercoaster !

Live report suivi et écrit par Indiana

Mise en page par Mélanie

Idées Cadeaux : Quoi offrir à un/une ami(e) qu’on convertit à la culture Coréenne ?

Previous article

Idées Cadeaux : Quoi offrir à un fan de kpop ?

Next article
dear. korea
Collectif d'auteur.ices et de photographes passionnés par la Corée du Sud

You may also like

Comments are closed.