accueilARTICLESWEBZINE

REVIEW — Les débuts remarquables de ZEROBASEONE

En ce début de mois, nous avons eu la chance de découvrir la musicalité d’un nouveau groupe dans l’industrie de la Kpop. En effet, le 10 juillet 2023, l’album Youth in the Shade voit le jour et marque les débuts de ZEROBASEONE, le nouveau groupe masculin le plus célèbre de la 5ème génération !

Composé de neuf membres : Kim Ji-woong, Zhang Hao, Sung Han-bin, Seok Matthew, Kim Tae-rae, Ricky, Kim Gyu-vin, Park Gun-wook et Han Yu-jin, récemment présentés dans notre article Get To Know, on en apprend un peu plus sur eux avec la sortie de leur premier mini album. 

Youth in the Shade peut se traduire par « la jeunesse dans l’ombre » ou bien « jeunesse cachée », dans tout les cas cette phrase parle de difficultés, d’espoir et de jeunesse. Cet album transmet les sentiments particuliers des membres, parlant de leurs réflexions sur la jeunesse et de ses difficultés, mais c’est justement cela qui la fait briller. Les premiers pas du groupe dépeignent parfaitement l’esprit vivant de la jeunesse, un esprit pourtant incomplet et immature mais qui va s’épanouir magnifiquement.

UN ALBUM BATTANT DES RECORDS

ZEROBASEONE a une fanbase très solide, et cela avant même leurs débuts dans l’industrie. Le groupe connaît une popularité sans précédent, attendus depuis la fin de ‘Boys Planet’, les Zerose n’avaient qu’une hâte : découvrir leur type de musique et leur concept. Et c’est cette même communauté qui a permis aux garçons de dépasser des records. Avec plus de 1.08 millions de précommandes en seulement 13 jours, Youth in the Shade devient le premier album des débuts de Kpop à dépasser le million d’exemplaires vendus. ZEROBASEONE est-il l’avenir de la K-Pop ? Passons en revue leur premier mini album pour découvrir ce qui les distingue des autres boygroups et comprendre l’origine de leur popularité grandissante.

UNE OUVERTURE ADMIRABLE 

L’EP de Youth in the Shade présente six titres, il s’ouvre en beauté sur « Back to ZEROBASE », un morceau incarnant parfaitement la jeunesse innocente et les débuts du groupe. Il ne pouvait y avoir mieux comme morceau en première position, ne servant pas simplement d’introduction à l’album, mais également d’introduction au groupe globalement dans l’industrie de la Kpop. Alors qu’ils n’étaient encore que trainee récemment, ils ont eu l’opportunité de se montrer et de se faire connaître pour ce qu’ils sont réellement, en devenant ZEROBASEONE. « Back to ZEROBASE » est tout simplement la montée vers les rêves, qui est magnifiquement représentée avec la batterie et la basse dans un style très estival qui s’accélère et devient progressivement plus intense. Tout en accompagnant les paroles qui partent de « Tell me, is it real? » traduit par « Dites moi, est-ce que c’est réel ? » à « Make it real », traduit par « Rendez le réel », capturant indescriptiblement le moment de rêve à réalité, mettant en valeur le talent vocal des membres. 

À côté il n’y a pas de MV, mais un mini film qui nous donne un avant goût du MV de « In Bloom ». On y retrouve les neuf membres dans un endroit merveilleux, beau et rêveur.  Cet endroit cache un secret, et ils le comprennent avec de nombreuses déformations de la réalité. Lorsqu’un message d’erreur s’affiche sur l’écran, Zhang Hao est téléporté dans la vraie vie, un casque VR sur la tête. Tout cela n’était qu’un jeu vidéo, Utopia, où ils sont les propres joueurs principaux de leur histoire. On revient alors au monde réel où tout est un peu plus sombre. Malgré les difficultés de la jeunesse, les membres profitent de leur adolescence et restent joyeux. Entre la réalité et l’imaginaire, l’album se centre sur ces deux parties, des côtés qui sont cependant connectés…

L’émotion qui se dégage du morceau est tellement puissante et sincère. Les instruments utilisés nous montrent parfaitement les frissons et sentiments qu’on ressent lorsqu’on atteint un rêve, leur rêve. ZEROBASEONE est enfin là pour dire haut et fort qu’ils ont réussi à atteindre leur objectif, même s’il reste encore du chemin à parcourir. Ce morceau est la magnifique représentation de la jeunesse pure. Très surprenant dans son style mais qui devient très enivrant par la suite, si ce n’est pas directement (mon réel coup de cœur de l’album).

UNE TITLE TRACK À LA HAUTEUR

Dans un style rêveur et élégant, la chanson titre de l’album « In Bloom » définit l’identité du premier album du groupe en nous dévoilant leur univers qui prend place petit à petit. Tandis que l’introduction de Youth in the Shade se concentrait plus sur les instruments et le vocal des membres, la title track permet de mieux se centrer sur les paroles et la voix de chacun. 

« In Bloom » est une fusion du genre sentimental vintage et de batterie et de basse à la mode, samplé du single phare « Take On Me » de A-Ha. Dans une ambiance rafraîchissante, passant d’un style entraînant à parfois plus lent, on y ressent vraiment l’énergie et la volonté des membres à briller. Ce morceau est un parfait équilibre entre la Kpop d’aujourd’hui et la musique des années 80, très modernisé rendant l’instrumental pétillant et nostalgique, et c’est justement cela qui fait sa particularité et son charme.

Lyriquement parlant, les membres nous transmettent comme message un avenir significatif pour le groupe comme pour les fans. C’est une confession sur les sentiments des neuf garçons, nous dévoilant leur courage à franchir cette ligne qui les mène à nous, les Zerose, en fleurissant tel des fleurs et en faisant leur premier pas dans l’industrie de la Kpop. Le tout en sachant pertinemment que leur rêve aura une fin certaine. Rien ne dure éternellement, mais eux dureront toujours dans l’esprit des gens, voilà le message qu’ils ont pour les Zerose. ZEROBASEONE est un groupe provisoire, et même s’ils sont au courant de leur avenir certain, les membres nous partagent leur volonté à durer et à marquer le cœur des gens, en brillant d’autant plus. 

Entre la réalité et l’imagination, le clip nous dévoile leur potentiel univers, ou du moins celui de l’album, Utopia. Alors qu’ils se réveillent d’un beau sommeil, ils se retrouvent dans Utopia, un monde virtuel semblable à un jeu vidéo, la parfaite incarnation de la Génération Z, leur propre conte. Les nombreux petits bugs, et le style artistique inclus dans le clip nous le font comprendre, mais il s’agit d’un endroit très accueillant et attirant. Depuis le début, les fleurs ont une certaine importance pour le groupe, et ici ils reprennent ce concept pour atteindre les Zerose. Ils cherchent à récolter et à regrouper le plus de fleurs possible dans le but de les offrir aux spectateurs, avec pour mission primaire de toujours “courir jusqu’à Zerose” et de “tout lui donner”. Il s’agit sûrement d’une métaphore pour remercier les fans de les soutenir, et permettre à d’autres de les découvrir, cet album est leur cadeau. Dans la chorégraphie également on retrouve une façon artistique d’en parler, ils bougent leurs bras comme s’ils arrosaient des plantes, puis le mouvement de leurs mains symbolise les fleurs. Tout a été pensé pour mettre en avant la nature et en particulier les fleurs, ce qui est quelque chose de très significatif pour le groupe.

Mais ce n’est pas tout, dans le clip, ils doivent surmonter plusieurs obstacles tout au long du voyage, comme devoir passer les différents niveaux et faire face aux codes d’erreurs du jeu. Plus ils se rapprochent de la réalité, plus le côté « Youth » de l’album ressort. Au début de la partie ils ont un côté très prince, angélique et pur, à ce moment-là ils se trouvent dans la partie la plus belle du jeu, remplie de fleurs et de blanc, « Shade ». Tandis qu’à la fin ils se rapprochent de la réalité en traversant l’espace temps, et en arborant un côté plus noir et sombre d’eux. Faits qu’on retrouve également dans les concepts photos de l’album. « In Bloom » se trouve entre la réalité et Utopia, entre “l’ombre” et “la jeunesse”. À la fin du clip les membres ne se sont pas simplement arrêtés à un bouquet de fleurs, non, ils sont allés plus loin en créant un champ entier. Un message s’affiche alors à l’écran « Stage Clear ». Ils ont rempli leur mission, ils ont atteint le cœur des gens. Est-ce le cas également pour vous ? 

DES B-SIDES DE QUALITÉ

Alors qu’ils ont fait une entrée spectaculaire et originale avec « Back to ZEROBASE » et « In Bloom », on retrouve une ambiance plus fun et atypique, dans « New Kidz on the Block », la troisième track de l’album. Se plaçant très haut dans le cœur des fans, ce morceau fait partie des sons préférés et des plus écoutés de l’EP. 

Incarnant l’aspiration du groupe à atteindre le sommet, ce morceau certifie leur arrivée dans l’industrie, en tant que nouvelle génération avec un style unique. « New Kidz on the Block » décrit les membres comme nouveaux sur le terrain, montrant la détermination du groupe à devenir les Rois de la 5ème génération, à monter en puissance et à marquer le cœur des gens. 

‘We’re going straight to the top’ 

Accompagné d’un style similaire à « In Bloom », « New Kidz on the Block » cède au côté electro pop de la Kpop. C’est une chanson avec des éléments de UK garage et deep house mettant en valeur les paroles et les émotions qui en ressortent. Les instruments permettent une bonne mise en confiance des membres, affichant clairement leurs ambitions. Très entraînant et accrocheur dans son refrain, il a de très bons couplets dansants, les atouts principaux du morceau et les raisons pour lesquelles il est autant apprécié. Il s’agit d’une musique très honorable autant dans sa musicalité qu’importante et significative pour les débuts du groupe. 

AND I

Le style de ZEROBASEONE se construit et se dévoile peu à peu. Nous retrouvons un côté beaucoup plus doux que les précédents titres avec « And I », un morceau captivant par les vocalises. Dans une ambiance fraîche et rythmique, le morceau pop R&B exprime le charme et les sentiments naissants d’un jeune garçon. 

Alors que « In Bloom » et « New Kidz on the Block » se ressemblent dans les émotions dégagées, « And I » se situe dans une autre catégorie. La mélodie est calme et nous pouvons ressentir la retenue des membres dans leur voix, faisant de ce morceau une musique mature et plus réfléchie. Bien que cette façon de faire ne permet pas toujours de rendre une musique inoubliable, « And I » reste tout de même en tête pour ses notes et son style surprenant.

OUR SEASON

Depuis « Back to ZEROBASE », l’album est rafraîchissant, doux et prenant, rappelant l’été ou encore le printemps. « Our Season » comme son nom l’indique, nous dévoile la propre saison du groupe. 

Dans un genre un peu similaire au titre précédent, ce morceau sert un style décontracté accompagné d’une guitare acoustique rappelant évidemment l’ambiance paisible de l’été. Les couplets et les voix des membres prennent place avec plus d’intensité tout au long de la musique. Tandis qu’on pourrait vite se lasser de l’ambiance répétitive, ils ont su tourner la mélodie de façon à ce que la musique ne sorte pas de notre esprit. Les chœurs doux transmettent des émotions authentiques et sincères, qui se lient forcément aux paroles. Parlant d’amitié et de rêve, cette musique met en évidence l’excitation et l’espoir d’écrire leur propre histoire en tant que ZEROBASEONE, en se créant des souvenirs ensemble, qu’ils soient bons ou mauvais, et en se promettant toujours d’être un soutien et réconfort pour l’autre. 

ALWAYS

Ce premier mini album ne marque pas seulement l’harmonie du groupe, mais aussi leurs talents individuels. Il se clôture en se centrant sur un seul membre, Zhang Hao, faisant donc du dernier morceau son solo. L’un des avantages de finir premier à l’émission de Mnet ‘Boys Planet’ n’est pas simplement de devenir le centre du groupe, mais d’obtenir sa propre musique. « Always » est la récompense du TOP1 de Zhang Hao. Mettant en lumière les talents musicaux du jeune chinois,ce morceau à un style totalement différent du reste de l’album, ce qui le démarque particulièrement. 

Dans une ballade sentimentale, Zhang Hao sait utiliser ses compétences pour nous charmer, en particulier avec ses nombreuses notes hautes (mon passage préféré reste celle du premier couplet « 하루하루 우리 앞에… »). Ici, le jeune membre confesse ses sentiments profonds avec le public. Il remercie ses fans d’être là pour lui, de le soutenir, en partageant notamment sa volonté à toujours être présent pour eux, quoiqu’il arrive.

‘Je te promet de ne jamais lâcher ta main’

Cette musique est forte en sentiments et en émotions, elle transmet un magnifique message destiné directement aux Zerose. Et permet d’apprécier d’autant plus les talents du jeune garçon, mettant en valeur sa voix unique et forte. Une musique qui restera forcément dans le cœur des gens. Êtes-vous également conquis ?

UN DÉBUT QUI MARQUE LES ESPRITS

Les membres de ZEROBASEONE veulent se distinguer des autres boygroups, en se créant leur propre saison. Dans un style nostalgique et entraînant de A à Z, les membres ont su s’exprimer et montrer ce dont ils sont capables. Battant des records alors qu’ils viennent à peine de débuter, se placeront-ils Rois de la 5ème génération comme le veut « New Kidz on the Block » ?

Youth in the Shade n’est pas un simple album, il s’agit de leur tout premier album, l’ouverture du groupe dans la cour des grands. Et pour une introduction à leur vie d’Idol, ils ont très bien réussi à marquer les esprits, donnant quelque chose de très rafraîchissant et épuré, similaire à l’été. De la jeunesse, de l’espoir et des difficultés, voilà les thèmes principaux de l’album, un plein d’émotions et de liberté.

À présent, ils vont se tourner vers l’avenir et faire face aux obstacles de leur nouvelle vie remplie d’excitation et de frisson. C’est le moment pour ZEROBASEONE de briller !

LIVE REPORT: The Rose au Main Square Festival

Previous article

R U Next ? 3ème épisode: COME WHAT MAY

Next article
Astrid
Passionnée de musique, de danse et de la Corée du Sud en général, c’est avec plaisir que j’ai aidé a créer Dear. Korea en janvier 2024. Vous me retrouverez dans les pôles communication, création visuelle et presse. Principalement fan de boygroups, mes préférés sont Stray Kids, Tomorrow x Together, Enhypen, Seventeen et Zerobaseone.

You may also like

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *