accueilARTICLESWEBZINE

LE SSERAFIM X OVERWTACH, une collaboration réussie

Les collaborations entre les artistes K-pop et les jeux vidéo ont commencé il y a quelques années déjà. La plus mémorable reste sans doute à ce jour celle entre Miyeon et Soyeon, membres de (G)I-dle, et League of Legends. Accompagnées de Madison Beer et Jaira burns, elles forment ensemble le groupe virtuel K/DA (d’autres artistes ont depuis rejoins la lineup). Lancé pour les Worlds (championnats du monde) de 2018, le groupe virtuel a su trouver son audience puisque les 3 clips sortis à ce jour cumulent à eux seuls plus d’un milliard de vues. Même si K/DA n’as pas sorti de nouveau morceaux depuis quelques années, les chansons existantes sont toujours très écoutées et appréciées par les fans. Lors de sa venue à Paris, (G)I-dle a d’ailleurs performé “POP/STARS” et “The Baddest“, ce qui a ravi le public.

Plus récemment, ce sont les très populaires New Jeans qui ont été choisies pour interpréter l’hymne des Worlds 2023, et League of Legends a sorti son premier boys group, avec notamment Ezreal, interprété par Baekhyun de EXO. Les 2 groupes performeront à la finale des Worlds 2023. On peut aussi citer la collaboration entre PUBG Mobile et Blackpink en 2022 avec “Ready for Love” et son clip entièrement en animation, ou encore Pokémon, qui a collaboré avec Itzy pour la promotion du jeu “Légendes Pokemon: Arceus”, puis avec Enhypen avec la chanson “One and Only”.

Mais c’est la première fois que Blizzard, l’entreprise qui développe Overwatch, fait appel à un groupe de K-pop. L’univers du jeu se prête à merveille à une telle collaboration puisque le lore y est très développé, et que les personnages, appelés héros, ont tous une histoire très approfondie.

La collaboration a commencé à être teasée sur le compte Instagram de LE SSERAFIM. Le 15 octobre le nom du single “Perfect Night” a été révélé, accompagné de photos concepts pour ce comeback. Au premier abord, rien de spécial, si ce n’est l’esthétisme du photoshoot qui semble être le mélange entre l’univers futuriste de Aespa et celui de l’album Future Nostalgia de Dua Lipa. Les fans du FPS (jeu de tir à la première personne) auront cependant tout de suite remarqué les petits détails tirés du jeu, tels que le cœur reprenant le logo du personnage Sombra, ainsi que le casque du personnage D.Va.

Le morceau “Perfect Night” est sorti le 27 octobre accompagné de son clip qui cumule déjà plus de 16 millions de vues. Le style musical est assez différent de ce que LE SSERAFIM a pu précédemment chanter. La chanson est plutôt calme, que ce soit lors des refrains et des couplets. L’instrumentale du morceau est simple, il n’y a pas d’effets futuristes, seulement les voix des cinq chanteuses accompagnées d’une guitare et de percussions. La structure du morceau n’as rien de spécial, et les refrains ne se démarquent pas des couplets.

“Perfect Night” est à la première écoute, peu mémorable, mais pourtant à force de l’entendre, elle rentre facilement en tête et est tout de même très agréable à écouter. C’est le genre de chanson qui peut se jouer en boucle dans nos oreilles sans qu’on s’en lasse.

La chorégraphie est beaucoup plus dynamique que la musique. Les pas sont plutôt simples, il n’y a aucun passage vraiment marquant. Les idols la performent tout de même à la perfection.

Concernant les paroles, elles racontent simplement une soirée à danser entre filles, et surtout à quel point elles n’ont besoin de rien de plus dans ces moments-là. Elles le chantent dans le refrain : 

“I got all I need”

You know nothing else can beat 

The way that i feel when i’m dancing with my girls”

Les paroles sont intégralement en anglais, il s’agit donc de la première chanson de LE SSERAFIM sortie seulement dans la langue de Shakespeare. On peut se douter que le but est de toucher les fans du jeu Overwatch plutôt que les fans de K-pop.

Le clip met en image ce que racontent les paroles. Il est composé d’un mélange de plans des membres de LE SSERAFIM, et de plans de cinq héroïnes d’Overwatch: Tracer, D.Va, Brigitte, Sombra et Kiriko. Dans les deux cas, elles commencent par se préparer et se mettent en route pour le concert de LE SSERAFIM, pour certaines en tant qu’artistes et pour les autres en tant que spectatrices.

Concernant les héroïnes d’Overwatch, le voyage est semé de péripéties. Elles vont utiliser leurs pouvoirs respectifs pour surmonter différentes péripéties. C’est Sombra qui ouvre le bal en piratant un feu rouge pour qu’il passe au vert. Ensuite, Kiriko utilise son pouvoir ultime pour faire accélérer leur véhicule. D.Va prend le relais en appelant son méca qui va les transporter dans les airs jusqu’à leur destination. Elles arrivent enfin à la salle de concert lorsqu’elles réalisent qu’elles n’ont pas pris les bon tickets. Tracer entre alors en scène, et remonte le temps pour récupérer les places de concert. Il n’y a que les talents en armure de Brigitte qui ne sont pas montrés dans le clip.

La collaboration ne s’arrête évidemment pas là. Dans un trailer sorti le 30 octobre, Blizzard annonce qu’à partir du 1er novembre, un nouveau mode de jeu appelé “Concert Clash” sera disponible pour une durée limitée. Il s’agira d’un mode capture de drapeau en 3 contre 3, et le drapeau sera le lightstick de LE SSERAFIM. Les tenues que portent les héroïnes dans le clip seront disponibles à l’achat en tant que skin jouable, et il y aura également des emotes.

La promotion de cette collaboration ne se fera pas seulement dans le jeu, les membres de LE SSERAFIM ont elles aussi un planning bien chargé. Elles sont d’abord passées sur les émissions coréennes habituelles telles que Music Bank, Inkigayo mais aussi sur Youtube dans “Be original” de Studio Choom et “Relay Dance” de M2.

 Les chanteuses ont ensuite traversé la planète pour continuer leurs activités aux Etats-Unis. C’est la première fois qu’elles s’y rendent en tant qu’idols. Elles sont apparues sur les émissions “TODAY Show” de NBC et “Fresh out live” de MTV.

Chaewon était absente pour la plupart de ces apparitions pour se remettre de problèmes de santé.Elle doit reprendre ses activités aujourd’hui, le 1er novembre.

On espère qu’elle sera présente pour la venue exceptionnelle du groupe à la Blizzcon 2023,  convention organisée par Blizzard chaque année à Anaheim en Californie. Le but du salon est de présenter les nouveautés à venir des licences de Blizzard et d’accueillir les phases finales des championnats des différents jeux. Les personnes présentes sur place pourront assister à des animations et tester les jeux. C’est la première fois depuis 2019 qu’elle a lieu en présentiel. LE SSERAFIM vont performer le concert de clôture de l’évènement, le 4 novembre à 18h15 heure locale.

Les moyens déployés pour cette collaboration sont impressionnants. Les univers du groupe et du jeu sont bien mélangés et les évènements proposés sauront ravir tous les fans. Choisir LE SSERAFIM pour faire la promotion du jeu est une décision stratégique de la part de Blizzard. Le groupe est encore jeune mais pourtant très populaire, et leur univers est facile à intégrer à celui d’Overwatch. C’est un bon moyen pour Blizzard de rebooster le jeu, car le nombre de joueurs baisse d’année en année malgré la sortie d’Overwatch 2 qui n’as pas suffit apporter le regain d’activité voulu. De plus, Overwatch était très populaire en Corée du Sud.

Sakura est connue pour être une grande fan de jeux vidéo, et possède même une chaîne Youtube où elle publie des vidéos d’elle en train de jouer. Dans le clip de “Antifragile” elle a d’ailleurs une scène dans un monde virtuel.

Pour LE SSERAFIM c’est l’occasion de montrer une nouvelle facette musicale, avec une chanson plus calme que d’habitude. C’est une collaboration K-pop et jeu vidéo très réussie que ce soit pour Overwatch, pour LE SSERAFIM et pour les fans.

Les événements de Novembre

Previous article

STRANGECUTS : une sélection de courts métrages “spooky” par le FFCP

Next article

You may also like

Comments are closed.