accueilCHRONIQUESWEBZINE

Layover : La bulle de douceur made in V

Petit à petit, les membres de BTS nous dévoilent leur album solo. V et son style unique étaient très attendus par les fans. Pour preuve, dès sa sortie, Layover s’est classé dans le top 10 du SNEP, qui établit le classement des ventes et streams

Au travers ses solos ou des covers qu’il a pu réaliser, Kim Taehyung nous a déjà montré son amour pour le jazz. Layover ne fait pas exception à la règle et témoigne de l’énorme influence qu’a ce style musical sur l’artiste. De plus, lors de son passage dans l’émission “Suchwita” (présenté par Suga), V a expliqué que pour chaque chanson, il avait une image en tête. C’est pourquoi tous les titres de l’album s’accompagnent d’un clip vidéo qui nous plonge dans l’univers si singulier de V. 

Love me again

Premier titre dévoilé au public, “Love me again” est une chanson d’amour post-rupture au style plutôt R&B. La production est simple, sans fioriture : tout repose sur la voix de V. Le clip, tourné dans une grotte en Espagne, confère une dimension mystique à la musique, ce qui contraste avec les vêtements pailletés de V et les nombreuses télévisions cathodiques. Ce côté vintage est également accentué par une alternance de plans 16:9 et 4:3. 
“Love me again” pose ainsi les bases de l’album de V et promet une ambiance feutrée !

Rainy day

“Rainy day” s’ouvre sur une mélodie mélancolique, jouée au piano. Les sonorités douces et jazzy nous plongent immédiatement dans un cocon réconfortant. Les paroles font, une nouvelle fois, écho à un amour passé que l’artiste aimerait retrouver. Ce thème sera le fil rouge de l’album puisque chacune des chansons sera basée sur celui-ci.
Le clip joue à nouveau la carte de la nostalgie : l’appartement de style année 60, l’alternance des plans couleur et noir et blanc, ou de 16:9 et 4:3.

Slow dancing

Avec “Slow dancing”, V nous invite à prendre le temps. Malgré un style complètement différent, c’est une chanson qui peut faire penser à l’era The Most Beautiful Moment In Life de BTS. Les thèmes de la jeunesse et du spleen y sont dominants. On y retrouve également l’insouciance de V, d’autant plus accentuée grâce au clip.

“Maybe we could be slow dancing until the morning, we could be romancing the night away” (Peut-être pourrions nous danser lentement jusqu’au matin, nous pourrions passer une nuit romantique).

L’instrumental est agréable à lui seul : on y retrouve des sonorités jazzy plus ancrées, avec des instruments à cordes, du piano mais aussi un passage à la flûte, très déroutant !

Blue

Portée par des guitares sourdes et un rythme régulier, “Blue” est le titre de l’album qui enthousiasmera peut-être le moins. Même si le thème reste dans la lignée de celui des autres chansons : se languir d’un amour perdu, ici, la production joue beaucoup sur les répétitions (mélodie, paroles). Après “Slow dancing”, “Blue” sonne un peu plus lascive et accroche moins notre oreille. Il s’agit de celle que nous remarquons le moins dans l’album.

For Us

“For Us” est la dernière chanson à nous avoir été présentée. Le clip lui-même se présente comme un épilogue, avec des images des coulisses du tournage des MV. Plus que dans les autres titres, la voix de V se veut émouvante, comme s’il reconnaissait enfin la fin de son histoire. La mélodie est un peu plus rythmée, tout en restant langoureuse, et s’achève avec une magnifique instrumentale au piano.

“You went from my home to “It was nice to know you”, and it breaks my heart that we gave it our best shot“ (Tu es passé.e de chez moi à “c’était bien de te connaître” et ça me brise le coeur que nous ayons fait de notre mieux.)

Conclusion

Si vous vous attendiez à un album pop et dansant comme peuvent l’être les chansons de K-pop, vous risquez d’être déçu. Avec Layover, V nous offre un album oscillant entre le jazz, le blues et le RNB, aussi doux qu’agréable. Avec son ambiance LoFi et ses rythmes lents et harmonieux, l’écoute nous plonge dans une bulle de réconfort. C’est clairement le genre d’album que l’on met chez soi pour créer une ambiance cosy. 
Dans ces titres, on retrouve tout ce qui fait le charme de V : un style unique, aussi insouciant qu’envoûtant, son goût pour le jazz… mais aussi son amour de la photo/vidéo à travers le tournage de ses clips. 
On ressort alors de l’écoute de Layover en portant un regard mélancolique sur le monde, une sensation agréable en ce début d’automne.

Retrouvez nos avis sur les solos de Suga et Jimin.

Découverte scientifique de l’amour pour Kep1er

Previous article

New DNA de XG : expérimentation et science-fiction

Next article

You may also like

Comments are closed.