accueilARTICLESWEBZINE

Focus sur la carrière de Kim Go-eun

Kim Go-eun est une actrice née en 1991 à Séoul. Après avoir passé son enfance en Chine, elle retourne en Corée du Sud pour étudier à la Kaywon High School of the Arts. Inspirée par Together de Chen Kaige, elle décide de continuer ses études à la Korea National University of Arts. 

En 2012, alors qu’elle a 21 ans, elle rencontre Jung Ji-woo qui prépare à ce moment-là le film Eun-gyo (titre anglais : A Muse). Il l’invite à auditionner pour le rôle principal, celui de Eun-gyo dans la foulée. Go-eun décroche le rôle, surpassant quelques 300 autres actrices. Ce rôle la dévoile alors au public et marque le début de sa carrière. 

Dans Eun-gyo, elle devient une adolescente de 17 ans qui travaille comme femme de ménage à temps partiel pour un poète nommé Lee Jeok-yo, un septuagénaire. Elle rencontre également son assistant qui vient de publier un roman, Seo Ji-woo. Les deux hommes deviennent rivaux pour l’attention de la jeune femme alors qu’ils en tombent amoureux. 

Kim Go-eun est une “new face” : avant Eun-gyo, elle n’était jamais apparue à la télévision ou au cinéma. Elle gagne pour ce rôle plusieurs récompenses, comme le New Artist Award et Best New Actress Award aux Beautiful Artists Awards, le Best New Actress aux Busan Film Critics Awards ainsi qu’aux Grand Bells Awards en 2012.

Malgré ce succès fulgurant, elle décide de faire une pause dans sa carrière. Pendant deux ans, elle retourne à l’université pour décrocher son diplôme avant de retourner sur la scène en 2014 dans le film Monster. Elle y joue une femme avec une déficience intellectuelle dont la soeur est assassinée par un tueur en série. 

L’année suivante, elle enchaîne les films : Memories of the Sword, une œuvre historique sur les arts martiaux, The Advocate : A Missing Body, dans lequel elle interprète une procureure, avant d’être choisie pour jouer dans Coin Locker Girl. Ce film est un thriller inspiré du roman japonais Coin Locker Babies, publié dans les années 1980. Cette même année, Kim Go-eun est invitée au Festival de Cannes. Pour ce rôle, elle gagne plusieurs récompenses, dont le Popularity Award au Korean Film Actors’ Guild Awards. 

Cheese in the Trap marque son premier rôle à la télévision dans un drama. Cette série est basée sur le webtoon du même titre. Elle y joue Hong Seol, une jeune étudiante assez timide qui se retrouve comme prise au piège par un élève plus âgé. En 2016, elle gagne un Baeksang Arts Awards en tant que Best New Actress Television. Elle tourne également dans Canola, dans le rôle de Hye-ji. Il s’agit d’un film familial qui traite de retrouvailles entre une grand-mère et sa petite fille.

Entre 2016 et 2017, elle devient Ji Eun-tak dans le drama fantaisie Goblin (titre anglais : Guardian: The Lonely and Great God) auprès de Gong Yoo. Cette série connaît immédiatement un succès international, non seulement en Asie mais également dans les pays occidentaux, devenant rapidement un des dramas les plus iconiques. Elle est nommée pour plusieurs awards. 

Pour le film Sunset in my Hometown, en 2018, dans lequel elle joue un personnage secondaire, elle se glisse dans la peau de Sun-mi, une campagnarde, gagne 8kg et apprend un dialecte régional. La même année, elle tourne dans le film Tune in for Love avec Jung Hae-in. Elle y joue Mi-soo, une jeune femme qui travaille dans une boulangerie. Elle y rencontre Hyeon-woo, qui sort d’un centre de détention pour mineurs et commence à travailler à la boulangerie. Le film suit leur relation au fil des années.

Puis vient un nouveau drama fantasy : The King : Eternal Monarch. Elle est castée avec Lee Min-ho pour cette série qui se passe entre deux mondes parallèles. Le premier, celui de la République de Corée, est celui où vit Tae-eul, le personnage de Go-eun. Dans le deuxième, Lee Gon (Min-ho) est empereur du Royaume de Corée. Les deux personnages se retrouvent dans les mondes parallèles pour lutter contre un démon qui sème la panique.

En 2020, elle est choisie pour participer à un film comédie musicale qui se nomme Hero. Hero est inspiré de la comédie musicale Youngwoong. Le film est inspiré de la vie d’An Jung-geun, qui était un militant engagé pour l’indépendance de la Corée et pour le nationalisme coréen. Il est l’assassin du Premier Ministre japonais Itō Hirobumi. La sortie du film a été repoussée à 2022 à cause du COVID-19. Go-eun interprète dedans une ancienne Gungnyeo devenue Geisha et qui participe au mouvement pour l’indépendance coréenne.

L’année suivante, elle apparaît dans la première saison de Yumi’s Cells, un drama romantique basé sur le webtoon du même nom. La série a été renouvelée pour une deuxième saison qui sort en 2022. 

Kim Go-eun est une actrice de talent et le prouve à chacune de ses apparitions dans des séries télévisées ou sur le grand écran. Contrairement à d’autres acteurs, elle limite ses apparitions, créant ainsi un manque auprès du public qui n’est que d’autant plus ravi de la revoir lorsqu’elle accepte un nouveau projet. 

C’est une personnalité appréciée du public, tant coréen et asiatique d’occidental, notamment pour ses apparitions dans Goblin et The King : Eternal Monarch, mais il ne faut pas sous-estimer le succès de Yumi’s Cells à l’international et qui a fortement joué dans sa croissance en popularité.

&team illumine notre été avec Firework

Previous article

R U Next ? Le nouveau survival show de Hybe

Next article
Rachel
Je suis une grande passionnée de musique depuis mon enfance, et j'ai découvert la K-pop en 2016 avec BTS, CL et Hyuna. Mes groupes de K-pop préférés sont des girlgroups comme LOONA, STAYC et Weki Meki, mais aussi BOYNEXTDOOR.

You may also like

Comments are closed.