accueilBookclubReviews

Chronique Webtoon : 7 fates : Chakho

Résumé :

Le portail est ouvert… Le destin de Zeha, orphelin insignifiant, change quand il se retrouve face à un homme mystérieux prétendant connaître ses parents… Trois jours plus tard, il se réveille dans un hôpital, sans aucun souvenir des évènements qui ont suivi mais avec un problème de taille : des Beoms, des êtres assoiffés de sang venus d’un autre monde, massacrent sans pitié les habitants de Shinshi, district par district ! La résistance s’organise et Zeha se forme au combat car une chose est sûre dans ce chaos : il a un rôle crucial à jouer dans la victoire contre les Beoms. Tout comme six autres personnes…

En 2022, Hybe annonçait une collaboration avec Naver pour la création de webtoons centrés sur les groupes de l’agence. C’est ainsi que Dark Moon : the blood altar est né, inspiré par Enhypen, puis The Star Seeker qui tire son inspiration de TXT. Et si BTS avait déjà eu le droit à ses webcomics (We On : Be The Shield et Hip Hop Monster en 2014 et Save me en 2019), Hybe lance néanmoins 7 fates Chakho, un nouveau titre basé sur le groupe !

En France, les droits de 7 Fates : Chakho ont été acquis par Hugo Publishing, un éditeur sachant bien s’entourer puisqu’il publie également Lore Olympus, l’un des webtoons les plus lus au monde !

Paru ce mois-ci, le tome papier de 7 Fates : Chakho regroupe en un tome le prologue ainsi que les six premiers chapitres du webtoon. On y fait la connaissance de trois chasseurs : Zeha (Jungkook), Haru (Jimin) et Do-Geon (RM) qui n’en sont qu’aux prémices de leur mission. En effet, ce volume est avant tout introductif et présente le monde dans lequel les personnages évoluent. L’auteur fait ainsi un choix peu commun mais pourtant judicieux. Le plus souvent, les explications sont délivrées au fur et à mesure du scénario et rendent la compréhension des premiers chapitres compliquée. Ici, grâce au flashback, nous avons toutes les cartes en main pour avancer dans la lecture. 

De plus, même si ce tome est principalement introductif, il n’en reste pas moins bourré d’action. 7 Fates : Chakho se veut être une histoire d’Urban Fantasy addictive et sans temps mort qui plaira autant aux Army qu’aux amateurs de webtoons.

En effet, dans le webtoon, BTS n’est jamais mentionné. De même, on n’observe aucune réelle similitude avec les membres du groupe. Heureusement pour les fans, ils pourront compter sur du contenu vidéo et musical pour lier fiction et réalité (Story film, interview ou encore l’OST “Stay Alive” de Suga et Jungkook).

 

Autre particularité : 7 Fates : Chakho s’inspire du folklore coréen. Lors de la dynastie Joseon, les “chakhogapsa” étaient des officiers qui chassaient le tigre (Beom en coréen, comme le nom donné aux monstres dans le webtoon). La version papier d’Hugo Publishing propose, à la fin du volume, des pages explicatives qui nous donnent des informations supplémentaires pour aller plus loin. Le travail éditorial est vraiment remarquable : la qualité du papier, l’effet mat/brillant de la couverture, le découpage… L’objet livre devient un indispensable à posséder !

En conclusion, le premier tome de 7 Fates : Chakho réussit à susciter la curiosité du lecteur. On a un petit avant-goût de ce qui nous attend, mais comme les chapitres nous plongent dans le passé, on ressent une petite frustration sitôt la dernière page tournée : il nous tarde de découvrir l’ensemble des chasseurs interagir ensemble. Pour cela il nous faudra attendre la sortie du tome 2, prévu pour début 2024 !

Chronique Webtoon : Mon voeu le plus sincère

Previous article

INTERVIEW : tripleS EVOLution parlent de “Mujuk” et de leur solidarité en tant que groupe

Next article

You may also like

Comments are closed.